drouot
estimer
newsletter
 
 
 
 

DU RÊVE À LA RÉALITÉ : L'ART AU XIXè SIÈCLE

date de la vente
Mercredi 27 février 2019 à 14h30
lieu de vente
Salle 6 - Drouot, 9, rue Drouot 75009 Paris
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
DU RÊVE À LA RÉALITÉ : L’ART AU XIXÈ SIÈCLE

Exposition :
Lundi 25 et Mardi 26 février de 11h00 à 18h00
Mercredi 27 février de 11h00 à 12h00
9, rue Drouot 75009 Paris

Commissaires-priseurs :
Damien Leclère & Delphine Martin-Orts

Responsables de la vente :
Thomas Morin-Williams
+33 (0)6 24 85 00 56 / morin@leclere-mdv.com

Alix Laurent-Bellue
+33 (0)6 59 39 54 57 / a.laurentbellue@leclere-mdv.com
CONDITIONS DE VENTE
LECLERE MDV, SARL dont le siège social est 5, rue Vincent Courdouan (13006) à Marseille, n°RCS 492914551, déclaration n°2006-602, TVA
intracommunautaire FR05492914551. Damien Leclere et Delphine Orts, commissaires-priseurs de ventes volontaires.
Conditions applicables à la vente - Droit applicable
Les ventes intervenant par l’intermédiaire LECLERE MDV, ainsi que les présentes conditions générales de ventes qui les régissent à l’égard des
enchérisseurs, sont soumises au droit français. Tout enchère portée par les enchérisseurs sous quelque forme que ce soit (téléphone, internet, ordre
d'achat...) ou par le biais de tout intermédiaire implique l'acceptation des présentes conditions générales de vente. L’éventuelle nullité d'une clause
n'entrainera pas la nullité des autres conditions, qui resteront par ailleurs applicables.
Enchères
Le Commissaire-priseur de ventes volontaires dirigeant la vacation a seul qualité pour déterminer les mises à prix et paliers d'enchères.
Moyens d'enchérir
Il est possible d'enchérir lors de la vente en étant présent ou représenté au jour de la vente, par le biais de sites internet, ou en laissant un ordre
d'achat écrit auprès de LECLERE MDV au plus tard à la cloture de l'exposition. Les éventuels coûts pour enchérir par tel ou tel moyen incombent à
celui qui choisit d’y recourir. Pour être admis à enchérir, toute personne devra préalablement s'être fait enregistrer auprès de LECLERE MDV en lui
communiquant ses nom et prénom et en lui remettant copie d’une pièce d’identité en cours de validité. Si l’enchérisseur porte son enchère pour le
compte d’un tiers, il devra remettre copie de celle de ce tiers. Si ce tiers est une société, il devra en indiquer la dénomination sociale et justifier être
habilité à la représenter en remettant copie de son extrait Kbis ou de tout document équivalent. Pour des raisons techniques ou autres, il est possible
que LECLERE MDV ne soit pas en mesure de joindre l'enchérisseur en cas de demande d’enchère téléphonique, ce dont elle ne peut être tenue pour
responsable. Les personnes s’étant inscrites disposent d’un droit d’accès et de rectification des informations les concernant, intégrées au fichier
client de LECLERE MDV, destinataire de ces données.
Frais de vente à la charge de l'adjudicataire
Outre le prix d'adjudication constaté par le coup de marteau, des frais de vente seront dus en sus par l’adjudicataire. Ces frais sont de 30 % TTC.
Pour les acheteurs en ligne sur le site invaluable.com, des frais supplémentaires de 5% TTC seront perçus.
L'adjudicataire sera tenu indivisiblement de payer le prix d'adjudication augmenté des frais de vente calculés dans les conditions ci-dessus, outre s’il
y a lieu tous autres frais particuliers.
Exportation
Il appartient à tout enchérisseur de se renseigner préalablement à la vente s'il envisage d'exporter un lot. Le retard ou le refus par l'administration
des documents de sortie du territoire ne justifiera pas la remise en cause de la vente ni un quelconque dédommagement. La TVA collectée pourra
être remboursée à l'adjudicataire à condition que celui-ci présente dans les délais et forme prévus par la règlementation en vigueur les documents
justifiant de l'exportation du véhicule acheté.
Adjudication, paiement des sommes dues et délivrance
La vente est réalisée au comptant et conduite en euros. L'adjudicataire est tenu d'en régler le prix sans délai, par virement, chèque de banque,
ou carte bancaire. La délivrance à l'adjudicataire n'interviendra qu’après complet paiement des sommes dues sur le compte de LECLERE-MDV et
remises des copies de pièces justificatives d’identité des enchérisseur et adjudicataire. L'enchérisseur ayant porté l’enchère menant à l'adjudication
est personnellement responsable du paiement du prix du lot sur lequel il a enchéri, y compris s'il a désigné un tiers pour adjudicataire.
Défaut de paiement
A défaut de paiement par l'adjudicataire, le vendeur pourra opter soit pour la remise en vente du lot sur réitération d'enchères aux frais de
l’adjudicataire après mise en demeure restée infructueuse adressée dans un délai de trois mois à compter de l'adjudication, soit pour la résolution de
plein droit de la vente, soit pour l’action en paiement, sans préjudice des dommages-intérêts dus par l'adjudicataire défaillant. Dans l'hypothèse d'une
résolution, outre le montant des frais de vente, LECLERE MDV sera en droit de demander à l'adjudicataire des intérêts au taux légal sur les frais de
vente par jusqu'à complet paiement du prix, outre s’il y a lieu les autres frais engendrés par ce défaut de paiement. Dans l'hypothèse d'une action en
paiement, LECLERE MDV sera en droit d’exiger de l’adjudicataire les sommes ci-dessus, outre le prix revenant au vendeur augmenté des intérêts au
taux légal jusqu'à complet paiement du prix. Dans l'hypothèse d'une réitération des enchères, l'adjudicataire défaillant sera de plein droit redevable
de l'intégralité des coût supplémentaires résultant de sa défaillance, de la différence entre le premier prix d'adjudication et le prix d'adjudication
obtenu sur réitération d'enchères si celui-ci lui est inférieur, outre le montant des frais revenant à LECLERE MDV au titre de la première adjudication
augmenté des intérêts au taux légal.
Magasinage et transport
Il appartient à l'adjudicataire de retirer son lot dès la fin de la vacation, ainsi que de le faire assurer dès l'adjudication prononcée, l’ensemble des
risques, notamment de perte, dégradations, vol ou autres, étant dès cet instant transféré à celui-ci. Les lots achetés peuvent être retirés, sans frais,
après la vente ou le lendemain de la vente avant 10h à l’Hôtel Drouot.
Litiges et Réclamations
La responsabilité de LECLERE-MDV se prescrit par cinq ans.
Sauf mention expresse indiquée sur le descriptif du lot à propos : le fonctionnement des pièces d’horlogerie ainsi que la présence des clefs n’est
aucunement garantie.

Lotn 12
Estimation :
50 000 - 70 000 €
Résultat : 67600 €
12 - JEAN-BAPTISTE CAMILLE COROT (1796-1875)

ET THÉODORE CARUELLE D’ALIGNY (1798-1871)

Environs de Rome. Aqueduc de Claude

huile sur papier fort

26 x 55 cm.

Peint vers 1828



50 000 - 70 000 €



Oil on sturdy paper; 10.1/4 x 21.5/8 in.; painted circa 1828.



PROVENANCE

Collection privée, Europe.



Un certificat d’authenticité de Martin Dieterle sera remis à l’acquéreur.



«Un matin... Aligny, frappé par ce qu’il voit, laisse échapper

un cri d’admiration... et quand le soir au café, les plaisanteries

recommencent sur cette naïve application qu’on tourne en ridicule,

il impose silence aux rieurs en disant: ‘Mes amis, Corot est notre

maître.»

- Théodore Caruelle d’Aligny, cité in E. Moreau-Nélaton, Corot raconté par lui-même, 1924, vol. I, p. 16.



«Les études peintes par Corot, avant son séjour en Italie,

n’ont pas grand caractère [...] mais l’Italie le frappa beaucoup

par son climat éclatant, par son rigoureux contraste de lumière

et d’ombres, par la manière grandiose dont les masses se dessinent

sous son beau ciel. La longue observation d’un pays si franchement

éclairé devait lui rendre, pour l’avenir, le travail facile même

dans les contrées d’un aspect voilé. [...] La violence du climat italien

était un alliage indispensable au talent de Corot qui serait peut-être

tombé dans la mollesse à force de douceur; d’un autre coté,

sa nature fine, liante, toute française, l’a préservé de la sécheresse

que provoquait en lui un soleil implacable. »

Théophile Silvestre, Histoire des artistes vivants, 1853.



Crédité comme l’un des pionniers de la peinture en plein air, au même titre que Valenciennes, Michallon

et Caruelle d’Aligny, la première reconnaissance critique de Corot est sans doute dûe à ses paysages d’Italie,

réalisés lors de du premier séjour de l’artiste entre 1825 et 1828. Issu d’une famille de commerçants

parisiens aisés, Corot ne se consacre que tardivement à la peinture, à l’âge de 26 ans, en 1822. Elève

d’Achille-Etna Michallon quelques semaines, puis de Jean-Victor Bertin, auprès de qui il apprend «si peu

de choses», Corot ne s’est pas encore confronté au Salon, et c’est avec l’idéal du Grand Tour et du paysage

classique italien qu’il fait financer son voyage par ses parents, en décembre 1825. Véritable voyage

initiatique, Corot a plus tard considéré ce séjour comme le point culminant de sa formation, et y réalise

les oeuvres qui, de son propre jugement, correspondent le plus à sa sensibilité. Jugeant ses oeuvres de

plein-air comme la partie intime de son oeuvre, Corot n’en expose officiellement qu’une de son vivant (Le

Forum vu des jardins Farnèses, aujourd’hui au Louvre), des quelques cent cinquante produites lors de ce

premier séjour.



Parcourant Rome, Venise et Naples, Corot est loin d’être isolé et s’entoure de confrères venus, comme lui,

découvrir l’idéal italien. Il retrouve rapidement des camarades de l’atelier de Bertin, comme Léon Fleury et

Johann Karl Baehr, et rencontre sur place d’autres paysagistes comme André Giroux et Jacques Brascassat,

tous deux lauréats du prix de Rome. L’historien Vincent Pomarède souligne toutefois que durant cette

période, Corot était le plus souvent en compagnie de deux peintres: Edouard Bertin et Théodore Caruelle

d’Aligny. L’admiration du trio était réciproque, et Caruelle d’Aligny est l’un des premiers à reconnaitre en

Corot le maître incontestable du paysage en plein air. En plus de s’installer sur les mêmes sites, les peintres

pouvaient travailler ensemble en atelier et leurs oeuvres soumises aux critiques mutuelles; c’est probablement

dans ce cadre que la présente composition fut complétée.



Dans l’Aqueduc de Claude, les harmonies suaves du premier plan, les délicats dégradés du ciel et du bleu

des montagnes sont caractéristiques des études à l’huile de Corot, qui parvient à retranscrire la sereine

monumentalité des environs de Rome, dans la chaleur d’un après-midi d’été. On remarque l’attention

particulière accordée aux effets atmosphériques à l’arrière plan, avec la légère nuée au dessus des montagnes,

elles-mêmes bleuies par la distance. Les accents de lumières et d’ombres, très contrastés, dispersées

en touches rapides, rythment la palette et les textures autrement homogènes. Travaillant, il faut le

rappeler, avant l’apparition des tubes de couleurs, Corot lie ses pigments en atelier et les utilise sur le motif

avant leur séchage. Cette approche rapide et instinctive, révèle chez Corot sa compréhension des effets

atmosphériques, et sa capacité à capturer la monumentalité d’un paysage sur un petit format.



Les paysages de plein-air de Corot, même s’ils ne sont pas exposés officiellement, sont largement diffusés

dans les ateliers parisiens au retour de l’artiste, qui est connu pour son altruisme. Rapidement acclamées

par la critique, ces oeuvres sont aujourd’hui considérées comme déterminantes dans le développement

de l’impressionnisme, un demi-siècle plus tard. La présente composition, récemment redécouverte, en est

un exemple caractéristique.

DU RÊVE À LA RÉALITÉ : L'ART AU XIXè SIÈCLE

date de la vente
Mercredi 27 février 2019 à 14h30
lieu de vente
Salle 6 - Drouot, 9, rue Drouot 75009 Paris
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
DU RÊVE À LA RÉALITÉ : L’ART AU XIXÈ SIÈCLE

Exposition :
Lundi 25 et Mardi 26 février de 11h00 à 18h00
Mercredi 27 février de 11h00 à 12h00
9, rue Drouot 75009 Paris

Commissaires-priseurs :
Damien Leclère & Delphine Martin-Orts

Responsables de la vente :
Thomas Morin-Williams
+33 (0)6 24 85 00 56 / morin@leclere-mdv.com

Alix Laurent-Bellue
+33 (0)6 59 39 54 57 / a.laurentbellue@leclere-mdv.com
CONDITIONS DE VENTE
LECLERE MDV, SARL dont le siège social est 5, rue Vincent Courdouan (13006) à Marseille, n°RCS 492914551, déclaration n°2006-602, TVA
intracommunautaire FR05492914551. Damien Leclere et Delphine Orts, commissaires-priseurs de ventes volontaires.
Conditions applicables à la vente - Droit applicable
Les ventes intervenant par l’intermédiaire LECLERE MDV, ainsi que les présentes conditions générales de ventes qui les régissent à l’égard des
enchérisseurs, sont soumises au droit français. Tout enchère portée par les enchérisseurs sous quelque forme que ce soit (téléphone, internet, ordre
d'achat...) ou par le biais de tout intermédiaire implique l'acceptation des présentes conditions générales de vente. L’éventuelle nullité d'une clause
n'entrainera pas la nullité des autres conditions, qui resteront par ailleurs applicables.
Enchères
Le Commissaire-priseur de ventes volontaires dirigeant la vacation a seul qualité pour déterminer les mises à prix et paliers d'enchères.
Moyens d'enchérir
Il est possible d'enchérir lors de la vente en étant présent ou représenté au jour de la vente, par le biais de sites internet, ou en laissant un ordre
d'achat écrit auprès de LECLERE MDV au plus tard à la cloture de l'exposition. Les éventuels coûts pour enchérir par tel ou tel moyen incombent à
celui qui choisit d’y recourir. Pour être admis à enchérir, toute personne devra préalablement s'être fait enregistrer auprès de LECLERE MDV en lui
communiquant ses nom et prénom et en lui remettant copie d’une pièce d’identité en cours de validité. Si l’enchérisseur porte son enchère pour le
compte d’un tiers, il devra remettre copie de celle de ce tiers. Si ce tiers est une société, il devra en indiquer la dénomination sociale et justifier être
habilité à la représenter en remettant copie de son extrait Kbis ou de tout document équivalent. Pour des raisons techniques ou autres, il est possible
que LECLERE MDV ne soit pas en mesure de joindre l'enchérisseur en cas de demande d’enchère téléphonique, ce dont elle ne peut être tenue pour
responsable. Les personnes s’étant inscrites disposent d’un droit d’accès et de rectification des informations les concernant, intégrées au fichier
client de LECLERE MDV, destinataire de ces données.
Frais de vente à la charge de l'adjudicataire
Outre le prix d'adjudication constaté par le coup de marteau, des frais de vente seront dus en sus par l’adjudicataire. Ces frais sont de 30 % TTC.
Pour les acheteurs en ligne sur le site invaluable.com, des frais supplémentaires de 5% TTC seront perçus.
L'adjudicataire sera tenu indivisiblement de payer le prix d'adjudication augmenté des frais de vente calculés dans les conditions ci-dessus, outre s’il
y a lieu tous autres frais particuliers.
Exportation
Il appartient à tout enchérisseur de se renseigner préalablement à la vente s'il envisage d'exporter un lot. Le retard ou le refus par l'administration
des documents de sortie du territoire ne justifiera pas la remise en cause de la vente ni un quelconque dédommagement. La TVA collectée pourra
être remboursée à l'adjudicataire à condition que celui-ci présente dans les délais et forme prévus par la règlementation en vigueur les documents
justifiant de l'exportation du véhicule acheté.
Adjudication, paiement des sommes dues et délivrance
La vente est réalisée au comptant et conduite en euros. L'adjudicataire est tenu d'en régler le prix sans délai, par virement, chèque de banque,
ou carte bancaire. La délivrance à l'adjudicataire n'interviendra qu’après complet paiement des sommes dues sur le compte de LECLERE-MDV et
remises des copies de pièces justificatives d’identité des enchérisseur et adjudicataire. L'enchérisseur ayant porté l’enchère menant à l'adjudication
est personnellement responsable du paiement du prix du lot sur lequel il a enchéri, y compris s'il a désigné un tiers pour adjudicataire.
Défaut de paiement
A défaut de paiement par l'adjudicataire, le vendeur pourra opter soit pour la remise en vente du lot sur réitération d'enchères aux frais de
l’adjudicataire après mise en demeure restée infructueuse adressée dans un délai de trois mois à compter de l'adjudication, soit pour la résolution de
plein droit de la vente, soit pour l’action en paiement, sans préjudice des dommages-intérêts dus par l'adjudicataire défaillant. Dans l'hypothèse d'une
résolution, outre le montant des frais de vente, LECLERE MDV sera en droit de demander à l'adjudicataire des intérêts au taux légal sur les frais de
vente par jusqu'à complet paiement du prix, outre s’il y a lieu les autres frais engendrés par ce défaut de paiement. Dans l'hypothèse d'une action en
paiement, LECLERE MDV sera en droit d’exiger de l’adjudicataire les sommes ci-dessus, outre le prix revenant au vendeur augmenté des intérêts au
taux légal jusqu'à complet paiement du prix. Dans l'hypothèse d'une réitération des enchères, l'adjudicataire défaillant sera de plein droit redevable
de l'intégralité des coût supplémentaires résultant de sa défaillance, de la différence entre le premier prix d'adjudication et le prix d'adjudication
obtenu sur réitération d'enchères si celui-ci lui est inférieur, outre le montant des frais revenant à LECLERE MDV au titre de la première adjudication
augmenté des intérêts au taux légal.
Magasinage et transport
Il appartient à l'adjudicataire de retirer son lot dès la fin de la vacation, ainsi que de le faire assurer dès l'adjudication prononcée, l’ensemble des
risques, notamment de perte, dégradations, vol ou autres, étant dès cet instant transféré à celui-ci. Les lots achetés peuvent être retirés, sans frais,
après la vente ou le lendemain de la vente avant 10h à l’Hôtel Drouot.
Litiges et Réclamations
La responsabilité de LECLERE-MDV se prescrit par cinq ans.
Sauf mention expresse indiquée sur le descriptif du lot à propos : le fonctionnement des pièces d’horlogerie ainsi que la présence des clefs n’est
aucunement garantie.

DU RÊVE À LA RÉALITÉ : L'ART AU XIXè SIÈCLE

date de la vente
Mercredi 27 février 2019 à 14h30
lieu de vente
Salle 6 - Drouot, 9, rue Drouot 75009 Paris
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
DU RÊVE À LA RÉALITÉ : L’ART AU XIXÈ SIÈCLE

Exposition :
Lundi 25 et Mardi 26 février de 11h00 à 18h00
Mercredi 27 février de 11h00 à 12h00
9, rue Drouot 75009 Paris

Commissaires-priseurs :
Damien Leclère & Delphine Martin-Orts

Responsables de la vente :
Thomas Morin-Williams
+33 (0)6 24 85 00 56 / morin@leclere-mdv.com

Alix Laurent-Bellue
+33 (0)6 59 39 54 57 / a.laurentbellue@leclere-mdv.com
CONDITIONS DE VENTE
LECLERE MDV, SARL dont le siège social est 5, rue Vincent Courdouan (13006) à Marseille, n°RCS 492914551, déclaration n°2006-602, TVA
intracommunautaire FR05492914551. Damien Leclere et Delphine Orts, commissaires-priseurs de ventes volontaires.
Conditions applicables à la vente - Droit applicable
Les ventes intervenant par l’intermédiaire LECLERE MDV, ainsi que les présentes conditions générales de ventes qui les régissent à l’égard des
enchérisseurs, sont soumises au droit français. Tout enchère portée par les enchérisseurs sous quelque forme que ce soit (téléphone, internet, ordre
d'achat...) ou par le biais de tout intermédiaire implique l'acceptation des présentes conditions générales de vente. L’éventuelle nullité d'une clause
n'entrainera pas la nullité des autres conditions, qui resteront par ailleurs applicables.
Enchères
Le Commissaire-priseur de ventes volontaires dirigeant la vacation a seul qualité pour déterminer les mises à prix et paliers d'enchères.
Moyens d'enchérir
Il est possible d'enchérir lors de la vente en étant présent ou représenté au jour de la vente, par le biais de sites internet, ou en laissant un ordre
d'achat écrit auprès de LECLERE MDV au plus tard à la cloture de l'exposition. Les éventuels coûts pour enchérir par tel ou tel moyen incombent à
celui qui choisit d’y recourir. Pour être admis à enchérir, toute personne devra préalablement s'être fait enregistrer auprès de LECLERE MDV en lui
communiquant ses nom et prénom et en lui remettant copie d’une pièce d’identité en cours de validité. Si l’enchérisseur porte son enchère pour le
compte d’un tiers, il devra remettre copie de celle de ce tiers. Si ce tiers est une société, il devra en indiquer la dénomination sociale et justifier être
habilité à la représenter en remettant copie de son extrait Kbis ou de tout document équivalent. Pour des raisons techniques ou autres, il est possible
que LECLERE MDV ne soit pas en mesure de joindre l'enchérisseur en cas de demande d’enchère téléphonique, ce dont elle ne peut être tenue pour
responsable. Les personnes s’étant inscrites disposent d’un droit d’accès et de rectification des informations les concernant, intégrées au fichier
client de LECLERE MDV, destinataire de ces données.
Frais de vente à la charge de l'adjudicataire
Outre le prix d'adjudication constaté par le coup de marteau, des frais de vente seront dus en sus par l’adjudicataire. Ces frais sont de 30 % TTC.
Pour les acheteurs en ligne sur le site invaluable.com, des frais supplémentaires de 5% TTC seront perçus.
L'adjudicataire sera tenu indivisiblement de payer le prix d'adjudication augmenté des frais de vente calculés dans les conditions ci-dessus, outre s’il
y a lieu tous autres frais particuliers.
Exportation
Il appartient à tout enchérisseur de se renseigner préalablement à la vente s'il envisage d'exporter un lot. Le retard ou le refus par l'administration
des documents de sortie du territoire ne justifiera pas la remise en cause de la vente ni un quelconque dédommagement. La TVA collectée pourra
être remboursée à l'adjudicataire à condition que celui-ci présente dans les délais et forme prévus par la règlementation en vigueur les documents
justifiant de l'exportation du véhicule acheté.
Adjudication, paiement des sommes dues et délivrance
La vente est réalisée au comptant et conduite en euros. L'adjudicataire est tenu d'en régler le prix sans délai, par virement, chèque de banque,
ou carte bancaire. La délivrance à l'adjudicataire n'interviendra qu’après complet paiement des sommes dues sur le compte de LECLERE-MDV et
remises des copies de pièces justificatives d’identité des enchérisseur et adjudicataire. L'enchérisseur ayant porté l’enchère menant à l'adjudication
est personnellement responsable du paiement du prix du lot sur lequel il a enchéri, y compris s'il a désigné un tiers pour adjudicataire.
Défaut de paiement
A défaut de paiement par l'adjudicataire, le vendeur pourra opter soit pour la remise en vente du lot sur réitération d'enchères aux frais de
l’adjudicataire après mise en demeure restée infructueuse adressée dans un délai de trois mois à compter de l'adjudication, soit pour la résolution de
plein droit de la vente, soit pour l’action en paiement, sans préjudice des dommages-intérêts dus par l'adjudicataire défaillant. Dans l'hypothèse d'une
résolution, outre le montant des frais de vente, LECLERE MDV sera en droit de demander à l'adjudicataire des intérêts au taux légal sur les frais de
vente par jusqu'à complet paiement du prix, outre s’il y a lieu les autres frais engendrés par ce défaut de paiement. Dans l'hypothèse d'une action en
paiement, LECLERE MDV sera en droit d’exiger de l’adjudicataire les sommes ci-dessus, outre le prix revenant au vendeur augmenté des intérêts au
taux légal jusqu'à complet paiement du prix. Dans l'hypothèse d'une réitération des enchères, l'adjudicataire défaillant sera de plein droit redevable
de l'intégralité des coût supplémentaires résultant de sa défaillance, de la différence entre le premier prix d'adjudication et le prix d'adjudication
obtenu sur réitération d'enchères si celui-ci lui est inférieur, outre le montant des frais revenant à LECLERE MDV au titre de la première adjudication
augmenté des intérêts au taux légal.
Magasinage et transport
Il appartient à l'adjudicataire de retirer son lot dès la fin de la vacation, ainsi que de le faire assurer dès l'adjudication prononcée, l’ensemble des
risques, notamment de perte, dégradations, vol ou autres, étant dès cet instant transféré à celui-ci. Les lots achetés peuvent être retirés, sans frais,
après la vente ou le lendemain de la vente avant 10h à l’Hôtel Drouot.
Litiges et Réclamations
La responsabilité de LECLERE-MDV se prescrit par cinq ans.
Sauf mention expresse indiquée sur le descriptif du lot à propos : le fonctionnement des pièces d’horlogerie ainsi que la présence des clefs n’est
aucunement garantie.