drouot
estimer
newsletter
 
 
 
 

MAITRES ANCIENS

date de la vente
Vendredi 09 novembre 2018 à 14h30
lieu de vente
Salle 6 - Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot 75009 Paris
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
MAÎTRES ANCIENS
Vendredi 9 novembre 2018 à 14h30 / Drouot Salle 6


Exposition :
Jeudi 8 novembre de 11h00 à 21h00 et Vendredi 9 novembre de 11h00 à 12h00
9, rue Drouot 75009 Paris

Commissaires-priseurs :
Damien Leclère & Delphine Martin-Orts

Responsable du département :
Grégoire Lacroix
+33 (0)6 26 52 20 85 - glacroix@leclere-mdv.com

assisté d’Alix Laurent-Bellue
+33 (0)6 59 39 54 57- a.laurentbellue@leclere-mdv.com

Expert :
(sauf pour les lots 28 et 104)
René Millet
+33 (0)1 44 51 05 90 - expert@rmillet.net
CONDITIONS DE VENTE
LECLERE MDV, SARL dont le siège social est 5, rue Vincent Courdouan (13006) à Marseille, n°RCS 492914551, déclaration n°2006-602, TVA
intracommunautaire FR05492914551. Damien Leclere et Delphine Orts, commissaires-priseurs de ventes volontaires.
Conditions applicables à la vente - Droit applicable
Les ventes intervenant par l’intermédiaire LECLERE MDV, ainsi que les présentes conditions générales de ventes qui les régissent à l’égard des
enchérisseurs, sont soumises au droit français. Tout enchère portée par les enchérisseurs sous quelque forme que ce soit (téléphone, internet, ordre
d'achat...) ou par le biais de tout intermédiaire implique l'acceptation des présentes conditions générales de vente. L’éventuelle nullité d'une clause
n'entrainera pas la nullité des autres conditions, qui resteront par ailleurs applicables.
Enchères
Le Commissaire-priseur de ventes volontaires dirigeant la vacation a seul qualité pour déterminer les mises à prix et paliers d'enchères.
Moyens d'enchérir
Il est possible d'enchérir lors de la vente en étant présent ou représenté au jour de la vente, par le biais de sites internet, ou en laissant un ordre
d'achat écrit auprès de LECLERE MDV au plus tard à la cloture de l'exposition. Les éventuels coûts pour enchérir par tel ou tel moyen incombent à
celui qui choisit d’y recourir. Pour être admis à enchérir, toute personne devra préalablement s'être fait enregistrer auprès de LECLERE MDV en lui
communiquant ses nom et prénom et en lui remettant copie d’une pièce d’identité en cours de validité. Si l’enchérisseur porte son enchère pour le
compte d’un tiers, il devra remettre copie de celle de ce tiers. Si ce tiers est une société, il devra en indiquer la dénomination sociale et justifier être
habilité à la représenter en remettant copie de son extrait Kbis ou de tout document équivalent. Pour des raisons techniques ou autres, il est possible
que LECLERE MDV ne soit pas en mesure de joindre l'enchérisseur en cas de demande d’enchère téléphonique, ce dont elle ne peut être tenue pour
responsable. Les personnes s’étant inscrites disposent d’un droit d’accès et de rectification des informations les concernant, intégrées au fichier
client de LECLERE MDV, destinataire de ces données.
Frais de vente à la charge de l'adjudicataire
Outre le prix d'adjudication constaté par le coup de marteau, des frais de vente seront dus en sus par l’adjudicataire. Ces frais sont de 30 % TTC.
Pour les acheteurs en ligne sur le site invaluable.com, des frais supplémentaires de 5% TTC seront perçus.
L'adjudicataire sera tenu indivisiblement de payer le prix d'adjudication augmenté des frais de vente calculés dans les conditions ci-dessus, outre s’il
y a lieu tous autres frais particuliers.
Exportation
Il appartient à tout enchérisseur de se renseigner préalablement à la vente s'il envisage d'exporter un lot. Le retard ou le refus par l'administration
des documents de sortie du territoire ne justifiera pas la remise en cause de la vente ni un quelconque dédommagement. La TVA collectée pourra
être remboursée à l'adjudicataire à condition que celui-ci présente dans les délais et forme prévus par la règlementation en vigueur les documents
justifiant de l'exportation du véhicule acheté.
Adjudication, paiement des sommes dues et délivrance
La vente est réalisée au comptant et conduite en euros. L'adjudicataire est tenu d'en régler le prix sans délai, par virement, chèque de banque,
ou carte bancaire. La délivrance à l'adjudicataire n'interviendra qu’après complet paiement des sommes dues sur le compte de LECLERE-MDV et
remises des copies de pièces justificatives d’identité des enchérisseur et adjudicataire. L'enchérisseur ayant porté l’enchère menant à l'adjudication
est personnellement responsable du paiement du prix du lot sur lequel il a enchéri, y compris s'il a désigné un tiers pour adjudicataire.
Défaut de paiement
A défaut de paiement par l'adjudicataire, le vendeur pourra opter soit pour la remise en vente du lot sur réitération d'enchères aux frais de
l’adjudicataire après mise en demeure restée infructueuse adressée dans un délai de trois mois à compter de l'adjudication, soit pour la résolution de
plein droit de la vente, soit pour l’action en paiement, sans préjudice des dommages-intérêts dus par l'adjudicataire défaillant. Dans l'hypothèse d'une
résolution, outre le montant des frais de vente, LECLERE MDV sera en droit de demander à l'adjudicataire des intérêts au taux légal sur les frais de
vente par jusqu'à complet paiement du prix, outre s’il y a lieu les autres frais engendrés par ce défaut de paiement. Dans l'hypothèse d'une action en
paiement, LECLERE MDV sera en droit d’exiger de l’adjudicataire les sommes ci-dessus, outre le prix revenant au vendeur augmenté des intérêts au
taux légal jusqu'à complet paiement du prix. Dans l'hypothèse d'une réitération des enchères, l'adjudicataire défaillant sera de plein droit redevable
de l'intégralité des coût supplémentaires résultant de sa défaillance, de la différence entre le premier prix d'adjudication et le prix d'adjudication
obtenu sur réitération d'enchères si celui-ci lui est inférieur, outre le montant des frais revenant à LECLERE MDV au titre de la première adjudication
augmenté des intérêts au taux légal.
Magasinage et transport
Il appartient à l'adjudicataire de retirer son lot dès la fin de la vacation, ainsi que de le faire assurer dès l'adjudication prononcée, l’ensemble des
risques, notamment de perte, dégradations, vol ou autres, étant dès cet instant transféré à celui-ci. Les lots achetés peuvent être retirés, sans frais,
après la vente ou le lendemain de la vente avant 10h à l’Hôtel Drouot.
Litiges et Réclamations
La responsabilité de LECLERE-MDV se prescrit par cinq ans.
Sauf mention expresse indiquée sur le descriptif du lot à propos : le fonctionnement des pièces d’horlogerie ainsi que la présence des clefs n’est
aucunement garantie.

Lotn 41
Eustache LE SUEUR (Paris 1617 – 1655)
Estimation :
250 000 - 300 000 €
Résultat : 250000 €
Saint Paul délivrant un possédé ou Saint Paul guérissant des malades
Toile
175 x 137,5 cm

L’importance de notre tableau a été soulignée par Alain Merot, spécialiste de l’artiste, dans ses publications en 1994 et 2000. Sa redécouverte en 1994 a été un élément essentiel pour une meilleure connaissance de la peinture française du XVIIème. Rappelons en quelques éléments importants :
Notre tableau est le morceau de réception de l’artiste à la communauté parisienne des peintres et sculpteurs. Pour accéder au grade de Maître – peintre, il fallait réaliser un chef-d’œuvre, un tableau avec des grandes figures. Le Sueur quitte l’atelier de Vouet vers 1641, se marie en 1644, et baptise son premier enfant le 11 juillet 1645. Il est alors peintre. Dans l’acte de baptême de son second fils en mai 1646, il est Maître – peintre. Notre tableau a donc du être peint entre la fin de 1645 et le début de 1646.
Son historique est connu jusqu’en 1776, il est dans la salle d’assemblée de la communauté des peintres, à côté du morceau de réception de Lebrun et celui de Blanchard. En 1776, l’Académie de Saint Luc est dissoute, le tableau figure dans plusieurs ventes entre 1783 et 1785. Il est saisi en 1797, n’est pas retenu pour le Museum central et est, dès 1804, dans les magnifiques collections de Lucien Bonaparte. On perd sa trace en 1816. Le tableau est alors connu par la gravure, quelques copies, et ne réappparait vraiment qu’en 1994.
Le sujet n’a pas été clairement identifié. Dans les Actes des Apôtres, il n’y a aucune mention d’un saint Paul guérissant les possédés. Raphaël dans ses célèbres tentures représente saint Paul aveuglant le faux prophète Elymas, mais certains personnages de notre tableau ne concordent pas avec ce sujet. Peut–être s’agit-il d’un miracle fait par saint Paul devant Néron avant son supplice. On signalera simplement que l’exorcisme est un sujet d’actualité en France dans les années 1630 – 1640, avec l’affaire des possédées de Loudun et la mort sur le bûcher d’Urbain Grandier en 1634.
Notre tableau est un maillon important dans la carrière de Le Sueur. Il s’oppose totalement à la manière décorative de son maître Vouet. Il réfléchit totalement à l’Art contrôlé et sévère du dernier Raphaël. Le jeu des architectures, celui des lignes droites, les figures fortes, les mains puissantes, sont nouvelles dans l’Art français. Le coloris avec ses rouges et bleus énergiques est aussi nouveau pour la peinture de cette époque. La peinture française entre ici dans une nouvelle ère.

Provenance :
Offert comme morceau de réception de l’artiste à la Com- munauté des Peintres et Sculpteurs de Paris, dite Académie Saint-Luc en 1646 ;
Collection de l’Académie Saint-Luc jusqu’en 1776, date de sa dissolution ;
Vente Billard de Bélisard, architecte du Prince de Condé, Pa- ris, rue de la Plâtrerie (actuelle rue du Louvre), grande salle de l’hôtel de Bullion, expert Joseph Paillet, 30 décembre 1783, n°67 « saint Pierre qui guérit l’aveugle né... » ;
Vente B. de Boynes, Paris, 19 mars 1785 ;
Saisi le 14 juin 1797 comme bien d’un émigré et déposé au Mu- seum central des Arts ;
Collection de Lucien Bonaparte à Rome en 1804 (« épisode de la vie de Saint-Paul ») ;
Vente Lucien Bonaparte, Prince of Canino, Londres, George Stanley, 14-16 mai 1816, n°152 « The Miracle of St. Paul, painted for the Artist’s reception into the Academy ... » ;
Collection particulière suédoise ;
Chez Dover Street Gallery, Londres en 1994 ;
Chez Algranti, Londres, après 1994 ;
Chez Colnaghi, Londres, en 1997 ;
Déposé au Fogg Art Museum de Cambridge (Massachusetts) de 1998 à 2005.
Expositions :
Paris, Salle de l’Assemblée de l’Académie Saint-Luc, église Saint-Denis de la Chastre, de 1646 à 1776 ;
Déposé à Harvard, Fogg Art Museum, de 1998 à 2005 ;
Bibliographie :
G. Guillet de Saint Georges, Mémoire historique des ouvrages de M. le Sueur, l’un des douze anciens de l’Académie, Paris 1690, p. 148 (réed. L. Dussieux, « Nouvelles recherches sur la vie et les ouvrages de Le Sueur », in Archives de l’art français, 1852, p. 3 et 60) ;
A.N. Dezalliers d’Argenville fils, Voyage pittoresque de Paris, Paris 1749, p. 21 ;
M. Hébert, Dictionnaire pittoresque et historique, Paris 1766, vol. I, p. 17 ;
D.P. Papillon de la Ferté, Extraits des différents ouvrages publiés sur la vie des peintres, Paris 1776, vol. II, p. 484 ;
D. Bozzani, Rome, Galleria Bonaparte, 13 juin 1804, Archivio di Stato, Rome, Camerale II, Antichità Belle Arti 7 ;
A. Guattani, Galleria del Senatore Luciano Bonaparte, Rome 1808 ;
C. Landon, Annales du Musée et de l’Ecole moderne des Beaux- Arts, 1830, vol. II, pp. 16-17;
L. Bonaparte, Choix de gravures à l’eau forte d’après les pein- tures originales et les marbres de la galerie de Lucien Bo- naparte, Londres 1812 ;
J.B. Gence, « Le Sueur », in Biographie universelle ancienne et moderne, Paris 1819, vol. XXIV, p. 328;
W. Buchanan, Memoirs of painting, Londres, 1824, vol. II, p. 292, cat. n°154 ;
L. Veyran, Collection de 500 gravures au burin reproduisant les principaux chefs d’oeuvre de la peinture et de la sculpture du Musée du Louvre, Paris, 1877, 4ème serie ;
A. Lecoy de la Marche, La peinture religieuse, Paris 1892, p. 183 ; M. Furcy-Raynaud, « Les tableaux et objets d’art saisis chez les émigrés et envoyés au Museum central », in Archives de l’art français, vol. VI, 1912, p. 257 ;
J.J. Guiffrey, « Histoire de l’Académie de Saint-Luc », in Ar- chives de l’art français, vol. IX, 1915, pp. 95 et 125 ;
G. Rouchès, Eustache Le Sueur, Paris 1923, pp. 75-76 et 97 ;
D. Martinez de la Pena, « Sobre la colección de pinturas de Lu- ciano Bonaparte. Documentos del anno 1804 », in Miscelanea de Arte, Instituto Diego Velasquez, Madrid 1982, p. 252;
M. Sapin, « Précisions sur l’histoire de quelques tableaux d’Eus- tache Le Sueur », in Bulletin de la Société de l’histoire de l’art français, 1986, n°.25, repr. fig. 15 ;
B. Foucart, Le renouveau de le peinture religieuse en France, Pa- ris, 1987, p. 177 ;
A. Mérot, Eustache Le Sueur 1616-1655, Paris, 1987, pp. 20, 25, 57, 61, 181-82, 221 et 369, cat. n° 34 (localisation inconnue) ;
M. Hilaire (dir.) Century of Splendour. Seventeenth century French Painting in French Public collections, cat. exp, Montreal, Museum of Fine Arts, 1993; Rennes, Musée des Beaux-Arts, 1993 ; et Montpellier, Musée Fabre, 1993, p. 211 (localisation inconnue) ; A. Mérot, La peinture française au XVIIème siècle, Paris 1994, p. 145 ;
A. Mérot, « Un tableau retrouvé d’Eustache Le Sueur : Saint Paul guérissant un possédé », in Revue de l’art, n° 105, 1994, pp. 70- 71, reproduit ;
B. Ederlein-Badie, La collection de Lucien Bonaparte, prince de Canino, Paris, 1997, pp. 209-10, n° 127 ;
A. Mérot, Eustache Le Sueur 1616-1655, Paris 2000, pp. 181-83, cat. n°34, reproduit fig. 45 ;
A. Mérot, Eustache Le Sueur, cat. exp., Grenoble, Musée de Gre- noble, 19 mars - 2 juillet 2000, p. 49;
A. Merle du Bourg, in cat. exp. Tableaux Français du XVIIe siècle, Paris, 2005-2006, pp. 66-75, reproduit.
Connu par la gravure :
Gravé par Pauquet Pauquet (cf. DUSSIEUX, op. cit) ; Jean Massard, Le Vieux (1740-1822) ;
Charles Normand, 1811
Larcher (pour le groupe central en sens inverse), 1812 ; Banzo, 1816 ;
Challamel. (lithographie), 1849.

MAITRES ANCIENS

date de la vente
Vendredi 09 novembre 2018 à 14h30
lieu de vente
Salle 6 - Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot 75009 Paris
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
MAÎTRES ANCIENS
Vendredi 9 novembre 2018 à 14h30 / Drouot Salle 6


Exposition :
Jeudi 8 novembre de 11h00 à 21h00 et Vendredi 9 novembre de 11h00 à 12h00
9, rue Drouot 75009 Paris

Commissaires-priseurs :
Damien Leclère & Delphine Martin-Orts

Responsable du département :
Grégoire Lacroix
+33 (0)6 26 52 20 85 - glacroix@leclere-mdv.com

assisté d’Alix Laurent-Bellue
+33 (0)6 59 39 54 57- a.laurentbellue@leclere-mdv.com

Expert :
(sauf pour les lots 28 et 104)
René Millet
+33 (0)1 44 51 05 90 - expert@rmillet.net
CONDITIONS DE VENTE
LECLERE MDV, SARL dont le siège social est 5, rue Vincent Courdouan (13006) à Marseille, n°RCS 492914551, déclaration n°2006-602, TVA
intracommunautaire FR05492914551. Damien Leclere et Delphine Orts, commissaires-priseurs de ventes volontaires.
Conditions applicables à la vente - Droit applicable
Les ventes intervenant par l’intermédiaire LECLERE MDV, ainsi que les présentes conditions générales de ventes qui les régissent à l’égard des
enchérisseurs, sont soumises au droit français. Tout enchère portée par les enchérisseurs sous quelque forme que ce soit (téléphone, internet, ordre
d'achat...) ou par le biais de tout intermédiaire implique l'acceptation des présentes conditions générales de vente. L’éventuelle nullité d'une clause
n'entrainera pas la nullité des autres conditions, qui resteront par ailleurs applicables.
Enchères
Le Commissaire-priseur de ventes volontaires dirigeant la vacation a seul qualité pour déterminer les mises à prix et paliers d'enchères.
Moyens d'enchérir
Il est possible d'enchérir lors de la vente en étant présent ou représenté au jour de la vente, par le biais de sites internet, ou en laissant un ordre
d'achat écrit auprès de LECLERE MDV au plus tard à la cloture de l'exposition. Les éventuels coûts pour enchérir par tel ou tel moyen incombent à
celui qui choisit d’y recourir. Pour être admis à enchérir, toute personne devra préalablement s'être fait enregistrer auprès de LECLERE MDV en lui
communiquant ses nom et prénom et en lui remettant copie d’une pièce d’identité en cours de validité. Si l’enchérisseur porte son enchère pour le
compte d’un tiers, il devra remettre copie de celle de ce tiers. Si ce tiers est une société, il devra en indiquer la dénomination sociale et justifier être
habilité à la représenter en remettant copie de son extrait Kbis ou de tout document équivalent. Pour des raisons techniques ou autres, il est possible
que LECLERE MDV ne soit pas en mesure de joindre l'enchérisseur en cas de demande d’enchère téléphonique, ce dont elle ne peut être tenue pour
responsable. Les personnes s’étant inscrites disposent d’un droit d’accès et de rectification des informations les concernant, intégrées au fichier
client de LECLERE MDV, destinataire de ces données.
Frais de vente à la charge de l'adjudicataire
Outre le prix d'adjudication constaté par le coup de marteau, des frais de vente seront dus en sus par l’adjudicataire. Ces frais sont de 30 % TTC.
Pour les acheteurs en ligne sur le site invaluable.com, des frais supplémentaires de 5% TTC seront perçus.
L'adjudicataire sera tenu indivisiblement de payer le prix d'adjudication augmenté des frais de vente calculés dans les conditions ci-dessus, outre s’il
y a lieu tous autres frais particuliers.
Exportation
Il appartient à tout enchérisseur de se renseigner préalablement à la vente s'il envisage d'exporter un lot. Le retard ou le refus par l'administration
des documents de sortie du territoire ne justifiera pas la remise en cause de la vente ni un quelconque dédommagement. La TVA collectée pourra
être remboursée à l'adjudicataire à condition que celui-ci présente dans les délais et forme prévus par la règlementation en vigueur les documents
justifiant de l'exportation du véhicule acheté.
Adjudication, paiement des sommes dues et délivrance
La vente est réalisée au comptant et conduite en euros. L'adjudicataire est tenu d'en régler le prix sans délai, par virement, chèque de banque,
ou carte bancaire. La délivrance à l'adjudicataire n'interviendra qu’après complet paiement des sommes dues sur le compte de LECLERE-MDV et
remises des copies de pièces justificatives d’identité des enchérisseur et adjudicataire. L'enchérisseur ayant porté l’enchère menant à l'adjudication
est personnellement responsable du paiement du prix du lot sur lequel il a enchéri, y compris s'il a désigné un tiers pour adjudicataire.
Défaut de paiement
A défaut de paiement par l'adjudicataire, le vendeur pourra opter soit pour la remise en vente du lot sur réitération d'enchères aux frais de
l’adjudicataire après mise en demeure restée infructueuse adressée dans un délai de trois mois à compter de l'adjudication, soit pour la résolution de
plein droit de la vente, soit pour l’action en paiement, sans préjudice des dommages-intérêts dus par l'adjudicataire défaillant. Dans l'hypothèse d'une
résolution, outre le montant des frais de vente, LECLERE MDV sera en droit de demander à l'adjudicataire des intérêts au taux légal sur les frais de
vente par jusqu'à complet paiement du prix, outre s’il y a lieu les autres frais engendrés par ce défaut de paiement. Dans l'hypothèse d'une action en
paiement, LECLERE MDV sera en droit d’exiger de l’adjudicataire les sommes ci-dessus, outre le prix revenant au vendeur augmenté des intérêts au
taux légal jusqu'à complet paiement du prix. Dans l'hypothèse d'une réitération des enchères, l'adjudicataire défaillant sera de plein droit redevable
de l'intégralité des coût supplémentaires résultant de sa défaillance, de la différence entre le premier prix d'adjudication et le prix d'adjudication
obtenu sur réitération d'enchères si celui-ci lui est inférieur, outre le montant des frais revenant à LECLERE MDV au titre de la première adjudication
augmenté des intérêts au taux légal.
Magasinage et transport
Il appartient à l'adjudicataire de retirer son lot dès la fin de la vacation, ainsi que de le faire assurer dès l'adjudication prononcée, l’ensemble des
risques, notamment de perte, dégradations, vol ou autres, étant dès cet instant transféré à celui-ci. Les lots achetés peuvent être retirés, sans frais,
après la vente ou le lendemain de la vente avant 10h à l’Hôtel Drouot.
Litiges et Réclamations
La responsabilité de LECLERE-MDV se prescrit par cinq ans.
Sauf mention expresse indiquée sur le descriptif du lot à propos : le fonctionnement des pièces d’horlogerie ainsi que la présence des clefs n’est
aucunement garantie.

MAITRES ANCIENS

date de la vente
Vendredi 09 novembre 2018 à 14h30
lieu de vente
Salle 6 - Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot 75009 Paris
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
MAÎTRES ANCIENS
Vendredi 9 novembre 2018 à 14h30 / Drouot Salle 6


Exposition :
Jeudi 8 novembre de 11h00 à 21h00 et Vendredi 9 novembre de 11h00 à 12h00
9, rue Drouot 75009 Paris

Commissaires-priseurs :
Damien Leclère & Delphine Martin-Orts

Responsable du département :
Grégoire Lacroix
+33 (0)6 26 52 20 85 - glacroix@leclere-mdv.com

assisté d’Alix Laurent-Bellue
+33 (0)6 59 39 54 57- a.laurentbellue@leclere-mdv.com

Expert :
(sauf pour les lots 28 et 104)
René Millet
+33 (0)1 44 51 05 90 - expert@rmillet.net
CONDITIONS DE VENTE
LECLERE MDV, SARL dont le siège social est 5, rue Vincent Courdouan (13006) à Marseille, n°RCS 492914551, déclaration n°2006-602, TVA
intracommunautaire FR05492914551. Damien Leclere et Delphine Orts, commissaires-priseurs de ventes volontaires.
Conditions applicables à la vente - Droit applicable
Les ventes intervenant par l’intermédiaire LECLERE MDV, ainsi que les présentes conditions générales de ventes qui les régissent à l’égard des
enchérisseurs, sont soumises au droit français. Tout enchère portée par les enchérisseurs sous quelque forme que ce soit (téléphone, internet, ordre
d'achat...) ou par le biais de tout intermédiaire implique l'acceptation des présentes conditions générales de vente. L’éventuelle nullité d'une clause
n'entrainera pas la nullité des autres conditions, qui resteront par ailleurs applicables.
Enchères
Le Commissaire-priseur de ventes volontaires dirigeant la vacation a seul qualité pour déterminer les mises à prix et paliers d'enchères.
Moyens d'enchérir
Il est possible d'enchérir lors de la vente en étant présent ou représenté au jour de la vente, par le biais de sites internet, ou en laissant un ordre
d'achat écrit auprès de LECLERE MDV au plus tard à la cloture de l'exposition. Les éventuels coûts pour enchérir par tel ou tel moyen incombent à
celui qui choisit d’y recourir. Pour être admis à enchérir, toute personne devra préalablement s'être fait enregistrer auprès de LECLERE MDV en lui
communiquant ses nom et prénom et en lui remettant copie d’une pièce d’identité en cours de validité. Si l’enchérisseur porte son enchère pour le
compte d’un tiers, il devra remettre copie de celle de ce tiers. Si ce tiers est une société, il devra en indiquer la dénomination sociale et justifier être
habilité à la représenter en remettant copie de son extrait Kbis ou de tout document équivalent. Pour des raisons techniques ou autres, il est possible
que LECLERE MDV ne soit pas en mesure de joindre l'enchérisseur en cas de demande d’enchère téléphonique, ce dont elle ne peut être tenue pour
responsable. Les personnes s’étant inscrites disposent d’un droit d’accès et de rectification des informations les concernant, intégrées au fichier
client de LECLERE MDV, destinataire de ces données.
Frais de vente à la charge de l'adjudicataire
Outre le prix d'adjudication constaté par le coup de marteau, des frais de vente seront dus en sus par l’adjudicataire. Ces frais sont de 30 % TTC.
Pour les acheteurs en ligne sur le site invaluable.com, des frais supplémentaires de 5% TTC seront perçus.
L'adjudicataire sera tenu indivisiblement de payer le prix d'adjudication augmenté des frais de vente calculés dans les conditions ci-dessus, outre s’il
y a lieu tous autres frais particuliers.
Exportation
Il appartient à tout enchérisseur de se renseigner préalablement à la vente s'il envisage d'exporter un lot. Le retard ou le refus par l'administration
des documents de sortie du territoire ne justifiera pas la remise en cause de la vente ni un quelconque dédommagement. La TVA collectée pourra
être remboursée à l'adjudicataire à condition que celui-ci présente dans les délais et forme prévus par la règlementation en vigueur les documents
justifiant de l'exportation du véhicule acheté.
Adjudication, paiement des sommes dues et délivrance
La vente est réalisée au comptant et conduite en euros. L'adjudicataire est tenu d'en régler le prix sans délai, par virement, chèque de banque,
ou carte bancaire. La délivrance à l'adjudicataire n'interviendra qu’après complet paiement des sommes dues sur le compte de LECLERE-MDV et
remises des copies de pièces justificatives d’identité des enchérisseur et adjudicataire. L'enchérisseur ayant porté l’enchère menant à l'adjudication
est personnellement responsable du paiement du prix du lot sur lequel il a enchéri, y compris s'il a désigné un tiers pour adjudicataire.
Défaut de paiement
A défaut de paiement par l'adjudicataire, le vendeur pourra opter soit pour la remise en vente du lot sur réitération d'enchères aux frais de
l’adjudicataire après mise en demeure restée infructueuse adressée dans un délai de trois mois à compter de l'adjudication, soit pour la résolution de
plein droit de la vente, soit pour l’action en paiement, sans préjudice des dommages-intérêts dus par l'adjudicataire défaillant. Dans l'hypothèse d'une
résolution, outre le montant des frais de vente, LECLERE MDV sera en droit de demander à l'adjudicataire des intérêts au taux légal sur les frais de
vente par jusqu'à complet paiement du prix, outre s’il y a lieu les autres frais engendrés par ce défaut de paiement. Dans l'hypothèse d'une action en
paiement, LECLERE MDV sera en droit d’exiger de l’adjudicataire les sommes ci-dessus, outre le prix revenant au vendeur augmenté des intérêts au
taux légal jusqu'à complet paiement du prix. Dans l'hypothèse d'une réitération des enchères, l'adjudicataire défaillant sera de plein droit redevable
de l'intégralité des coût supplémentaires résultant de sa défaillance, de la différence entre le premier prix d'adjudication et le prix d'adjudication
obtenu sur réitération d'enchères si celui-ci lui est inférieur, outre le montant des frais revenant à LECLERE MDV au titre de la première adjudication
augmenté des intérêts au taux légal.
Magasinage et transport
Il appartient à l'adjudicataire de retirer son lot dès la fin de la vacation, ainsi que de le faire assurer dès l'adjudication prononcée, l’ensemble des
risques, notamment de perte, dégradations, vol ou autres, étant dès cet instant transféré à celui-ci. Les lots achetés peuvent être retirés, sans frais,
après la vente ou le lendemain de la vente avant 10h à l’Hôtel Drouot.
Litiges et Réclamations
La responsabilité de LECLERE-MDV se prescrit par cinq ans.
Sauf mention expresse indiquée sur le descriptif du lot à propos : le fonctionnement des pièces d’horlogerie ainsi que la présence des clefs n’est
aucunement garantie.