drouot
estimer
newsletter
 
 
 
 

AUTOMOBILES DE COLLECTION - MOTORCARS

date de la vente
Dimanche 22 octobre 2017 à 15h30
lieu de vente
Salles 1 et 7 - Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot 75009 Paris
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
AUTOMOBILES DE COLLECTION - MOTORCARS

Expositions :
Samedi 21 octobre de 11h00 à 18h00 - Dimanche 22 octobre de 11h00 à 14h00

téléphone pendant l’exposition : 06 17 69 84 46

Experts :
Alexis Ar tus
Stéphane Eysseric
Jean Gueguen

Directeur du Département :
Pierre Delagneau
tél. +33 (0)6 60 52 23 64 / delagneau@leclere-mdv.com

Administrateur :
Maxime Lépissier
tél. +33 (0)6 17 69 84 46 / maxime@leclere-mdv.com

Commissaires-priseurs :
Damien Leclere & Delphine Martin-Orts
CONDITIONS DE VENTE
CONDITIONS GÉNÉRALES

LECLERE MDV, SARL dont le siège social est 5, rue Vincent Courdouan (13006) à Marseille, n° RCS 492914551, déclaration n°2006-602, TVA intracommunautaire FR05492914551.
Damien Leclere, Delphine Orts et Yonathan Chamla, commissaires-priseurs de ventes volontaires.
CONDITIONS APPLICABLES À LA VENTE - DROIT APPLICABLE
Les ventes de véhicules intervenant par l’intermédiaire LECLERE MDV, ainsi que les présentes conditions générales de ventes qui les régissent à l’égard des enchérisseurs, sont
soumises au droit français. Tout enchère portée par les enchérisseurs sous quelque forme que ce soit (téléphone, internet, ordre d’achat...) ou par le biais de tout intermédiaire
implique l’acceptation des présentes conditions générales de vente. L’éventuelle nullité d’une clause n’entrainera pas la nullité des autres conditions, qui resteront par ailleurs
applicables.
SPÉCIFICATIONS RELATIVES AU VÉHICULE
Les dates et spécifications avancées quant aux véhicules sont ceux ressortant des titres de circulation, et des indications données par le vendeur, LECLERE MDV agissant
en qualité de mandataire de celui-ci. Un véhicule de collection s’identifie essentiellement par son modèle. Les désignations de modèle, de type et d’année indiquées sont
celles figurant sur le titre de circulation. Les documents disponibles et qui seront remis avec le véhicule sont ceux mentionnés dans la fiche de présentation du véhicule, à
l’exclusion de tout autre (ex : certificat d’immatriculation, fiche d’identification, contrôle technique, certificat de situation administrative, carnet d’entretien...). Il appartient à
l’adjudicataire de faire le nécessaire pour procéder aux démarches administratives et douanières consécutives à son achat. Le kilométrage indiqué n’est pas garanti. Il a été
relevé au compteur du véhicule. Les véhicules venant par la route peuvent présenter un kilométrage au compteur différent au jour de la vente. Les informations et reproductions
communiquées ont pour but de faciliter l’inspection des véhicules par les enchérisseurs éventuels. Les enchérisseurs sont réputés avoir examiné les véhicules qui peuvent l’être
librement durant l’exposition préalable à la vente. S’ils n’ont pas la possibilité d’examiner eux-mêmes les véhicules, il leur appartient d’y procéder par toute personne de leur
choix. Les véhicules présentés sont des véhicules de collection dont l’état et le fonctionnement ne sont pas ceux des véhicules actuels : leurs performances et conditions de
sécurité leurs sont inférieurs. Ils ont le plus souvent fait l’objet de restaurations. Leur état mécanique et les usures de leurs pièces varient en fonction de leur ancienneté. Les
enchérisseurs acceptent de ce fait un aléa. Un véhicule est vendu dans l’état où il se trouve au moment de son adjudication et aucune réclamation ne sera admise sur ce point
une fois l’adjudication prononcée. LECLERE MDV et les experts auquels il est fait appel à cette fin ont établi les indications figurant au catalogue, étant précisé que celles-ci
sont susceptibles de rectifications et amendements, seule la présentation du lot au jour de la vente telle que portée au procès-verbal de la vente aux enchères faisant foi des
spécifications convenues. Les experts de la vacation se tiennent à leur disposition pour répondre à toute question.
ENCHÈRES
Le Commissaire-priseur de ventes volontaires dirigeant la vacation a seul qualité pour déterminer les mises à prix et paliers d’enchères.
MOYENS D’ENCHÉRIR
Il est possible d’enchérir lors de la vente en étant présent ou représenté au jour de la vente, par le biais de sites internet, ou en laissant un ordre d’achat écrit auprès de
LECLERE-MDV au plus tard à la clôture de l’exposition.
Les éventuels coûts pour enchérir par tel ou tel moyen incombent à celui qui choisit d’y recourir. Pour être admis à enchérir, toute personne devra préalablement s’être fait
enregistrer auprès de LECLERE MDV en lui communiquant ses nom et prénom et en lui remettant copie d’une pièce d’identité en cours de validité. Si l’enchérisseur porte son
enchère pour le compte d’un tiers, il devra remettre copie de celle de ce tiers. Si ce tiers est une société, il devra en indiquer la dénomination sociale et justifier être habilité à
la représenter en remettant copie de son extrait Kbis ou de tout document équivalent. Pour des raisons techniques ou autres, il est possible que LECLERE MDV ne soit pas en
mesure de joindre l’enchérisseur en cas de demande d’enchère téléphonique, ce dont elle ne peut être tenue pour responsable. Les personnes s’étant inscrites disposent d’un
droit d’accès et de rectification des informations les concernant, intégrées au fichier client de LECLERE MDV, destinataire de ces données.
FRAIS DE VENTE À LA CHARGE DE L’ADJUDICATAIRE
Outre le prix d’adjudication constaté par le coup de marteau, des frais de vente seront dus en sus par l’adjudicataire. Ces frais sont de 20% ttc.
L’adjudicataire sera tenu indivisiblement de payer le prix d’adjudication augmenté des frais de vente calculés dans les conditions ci-dessus, outre s’il y a lieu tous autres frais
particuliers.
EXPORTATION
Il appartient à tout enchérisseur de se renseigner préalablement à la vente s’il envisage d’exporter un véhicule. Le retard ou le refus par l’administration des documents de
sortie du territoire ne justifiera pas la remise en cause de la vente ni un quelconque dédommagement. La TVA collectée pourra être remboursée à l’adjudicataire à condition que
celui-ci présente dans les délais et forme prévus par la règlementation en vigueur les documents justifiant de l’exportation du véhicule acheté.
ADJUDICATION, PAIEMENT DES SOMMES DUES ET DÉLIVRANCE DU VÉHICULE
La vente est réalisée au comptant et conduite en euros. L’adjudicataire est tenu d’en régler le prix sans délai, par virement, chèque de banque, ou carte bancaire. La délivrance
à l’adjudicataire n’interviendra qu’après complet paiement des sommes dues sur le compte de LECLERE MDV et remises des copies de pièces justificatives d’identité des
enchérisseurs et adjudicataire. L’enchérisseur ayant porté l’enchère menant à l’adjudication est personnellement responsable du paiement du prix du lot sur lequel il a enchéri,
y compris s’il a désigné un tiers pour adjudicataire.
DÉFAUT DE PAIEMENT
À défaut de paiement par l’adjudicataire, le vendeur pourra opter soit pour la remise en vente du véhicule sur réitération d’enchères aux frais de l’adjudicataire après mise en
demeure restée infructueuse adressée dans un délai de trois mois à compter de l’adjudication, soit pour la résolution de plein droit de la vente, soit pour l’action en paiement,
sans préjudice des dommages-intérêts dus par l’adjudicataire défaillant. Dans l’hypothèse d’une résolution, outre le montant des frais de vente, LECLERE MDV sera en droit
de demander à l’adjudicataire des intérêts au taux légal sur les frais de vente par jusqu’à complet paiement du prix, outre s’il y a lieu les autres frais engendrés par ce défaut
de paiement. Dans l’hypothèse d’une action en paiement, LECLERE MDV sera en droit d’exiger de l’adjudicataire les sommes ci-dessus, outre le prix revenant au vendeur
augmenté des intérêts au taux légal jusqu’à complet paiement du prix. Dans l’hypothèse d’une réitération des enchères, l’adjudicataire défaillant sera de plein droit redevable de
l’intégralité des coût supplémentaires résultant de sa défaillance, de la différence entre le premier prix d’adjudication et le prix d’adjudication obtenu sur réitération d’enchères
si celui-ci lui est inférieur, outre le montant des frais revenant à LECLERE MDV au titre de la première adjudication augmenté des intérêts au taux légal.
LITIGES
En cas de litige concernant l’état du véhicule, il appartient à l’adjudicataire d’agir sur le fondement des vices cachés dans les deux ans à compter de sa révélation, dans la limite
de vingt ans à compter de la vente. La responsabilité de LECLERE-MDV se prescrit par cinq ans.
Les acheteurs passant via Proxibid devront payer 3% de frais en plus

Lotn 44
ALPINE A 110 1300 G, 1969
Estimation :
90 000 - 110 000 €
Après s’être illustré dans de nombreux rallyes au volant de Renault 4 CV et de modèles spécialement carrossés, Jean Rédélé avait créé sa propre marque en 1955. Le premier modèle, un coach à carrosserie en résine équipé du moteur de la 4 CV, avait été suivi d’un cabriolet, d’un coupé Sport et d’un coupé 2 +2 construits en petites quantités. Ces dernières étaient particulièrement innovantes avec leur châssis-poutre que Rédélé avait développé bien avant Lotus et De Tomaso. La berlinette, conçue à partir du cabriolet, était apparue en 1960 avec un moteur de Dauphine sous sa forme A 108. Ce n’est qu’en 1962 qu’elle reçut la mécanique des Renault 8/Floride/ Caravelle et devint A 110. C’est sous cette forme avec des

mécanique Renault 8 qu’elle s’imposa en rallye aux mains

d’experts du dérapage contrôlé, jusqu’à sont titre de première championne du monde des rallyes en 1973.

Il y eut plusieurs versions 1300 de la berlinette et toutes ne se valent pas. La première Alpine A 110 1300 apparaît en juin 1965. C’est une version plutôt destinée à la compétition, qui se distingue des berlinettes 1100 par ses ouïes sous les phares. Son moteur de 1 296 cm3 a été extrapolé du 1 105 cm3 de la première R8 Gordini par réalésage (75,7 mm au lieu de 70) et développe 115 ch SAE pour le millésime 1966. Mais en 1967, lorsqu’apparaît la berlinette 1300 équipée du 1 255 cm3 de 105 ch de la

nouvelle R8 Gordini (type 812), le 1 296 cm3 prend 5 ch supplémentaires pour mieux marquer sa différence. Le 1 255 cm3 Gordini conserve pour sa part l’alésage x course de 72 x 74,5 mm du moteur de la R8 et développe 105 ch SAE, à 6 750 tr/min. Cette nouvelle berlinette équipée du 1 255 Gordini s’appelle tout simplement 1300, du coup, la berlinette 1 296 cm3 devient 1300 Super. La 1300 Super prend le nom de 1300 S en 1969, mais ce n’est qu’en 1970 que la 1300 équipée du 1 255 cm3 Gordini devient 1300 G, pour Gordini. La 1300/1300 G est équipée d’une boîte à quatre vitesses empruntée, elle aussi, à la R8 Gordini mais peut recevoir la boîte cinq. Le 1 255 cm3 restera au catalogue sans changement jusqu’en 1971 inclus, avec une baisse de puissance de 2 ch, à partir du modèle 1968. La 1300 S et la 1300 G ne seront abandonnées qu’en 1972, deux ans après la disparition de la Renault 8 Gordini. Mais lorsque la dernière 1100, la « 70 », avait disparu en 1969, une une troisième version 1300 de la berlinette, plus économique, était venue s’ajouter aux 1300 G et 1300 S que comptait déjà le catalogue. Cette nouvelle venue, baptisée « 85 », était équipée du 1 289 cm3 de la Renault 12 TS (type 810) et de sa boîte à quatre vitesses. Ses cotes de 73 x 77 mm, n’ont plus rien à voir avec celle de la R8. Sa puissance est de seulement 81 ch SAE (68 ch DIN) contrairement à ce que laisse supposer son nom de 85. A partir de 1974, la 85 prendra le nom de 1300, les 1300 G et S, ayant disparu depuis 1972. Cette 1300 sera abandonnée en 1976 laissant la 1600 SX assurer seule la dernière année de production et clore la saga de la mythique berlinette Alpine. Du moins en France, puisque la berlinette fut encore fabriquée pendant un an dans l’usine Renault FASA en Espagne.

Cette très belle berlinette A 110 1300 G (n° 10902), issue d’une grande collection marseillaise, affiche 89 294 km au compteur. Elle a été entièrement restaurée en 2007 par un passionné, à partir du châssis nu et sa coque en résine se présente dans un très bon état général avec une peinture au bel aspect de surface. À l’intérieur la sellerie, en très bon état général, est équipée

de sièges récents avec harnais et d’un volant Momo Prototipo.

La mécanique, restaurée et régulièrement entretenue est en très bon état et fonctionne parfaitement. La voiture a toujours été entretenue avec sérieux par son propriétaire et utilisée régulièrement. Elle est éligible à la plupart des grandes classiques

historiques. Les Alpine, surtout les 1300 G, se font de plus en plus rares et il s’agit d’une belle opportunité d’acquérir ce

modèle emblématique, complet et restauré, en excellent état.
Renault, Alpine A110 1300 G
France
Manualtrans
89294 Km

AUTOMOBILES DE COLLECTION - MOTORCARS

date de la vente
Dimanche 22 octobre 2017 à 15h30
lieu de vente
Salles 1 et 7 - Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot 75009 Paris
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
AUTOMOBILES DE COLLECTION - MOTORCARS

Expositions :
Samedi 21 octobre de 11h00 à 18h00 - Dimanche 22 octobre de 11h00 à 14h00

téléphone pendant l’exposition : 06 17 69 84 46

Experts :
Alexis Ar tus
Stéphane Eysseric
Jean Gueguen

Directeur du Département :
Pierre Delagneau
tél. +33 (0)6 60 52 23 64 / delagneau@leclere-mdv.com

Administrateur :
Maxime Lépissier
tél. +33 (0)6 17 69 84 46 / maxime@leclere-mdv.com

Commissaires-priseurs :
Damien Leclere & Delphine Martin-Orts
CONDITIONS DE VENTE
CONDITIONS GÉNÉRALES

LECLERE MDV, SARL dont le siège social est 5, rue Vincent Courdouan (13006) à Marseille, n° RCS 492914551, déclaration n°2006-602, TVA intracommunautaire FR05492914551.
Damien Leclere, Delphine Orts et Yonathan Chamla, commissaires-priseurs de ventes volontaires.
CONDITIONS APPLICABLES À LA VENTE - DROIT APPLICABLE
Les ventes de véhicules intervenant par l’intermédiaire LECLERE MDV, ainsi que les présentes conditions générales de ventes qui les régissent à l’égard des enchérisseurs, sont
soumises au droit français. Tout enchère portée par les enchérisseurs sous quelque forme que ce soit (téléphone, internet, ordre d’achat...) ou par le biais de tout intermédiaire
implique l’acceptation des présentes conditions générales de vente. L’éventuelle nullité d’une clause n’entrainera pas la nullité des autres conditions, qui resteront par ailleurs
applicables.
SPÉCIFICATIONS RELATIVES AU VÉHICULE
Les dates et spécifications avancées quant aux véhicules sont ceux ressortant des titres de circulation, et des indications données par le vendeur, LECLERE MDV agissant
en qualité de mandataire de celui-ci. Un véhicule de collection s’identifie essentiellement par son modèle. Les désignations de modèle, de type et d’année indiquées sont
celles figurant sur le titre de circulation. Les documents disponibles et qui seront remis avec le véhicule sont ceux mentionnés dans la fiche de présentation du véhicule, à
l’exclusion de tout autre (ex : certificat d’immatriculation, fiche d’identification, contrôle technique, certificat de situation administrative, carnet d’entretien...). Il appartient à
l’adjudicataire de faire le nécessaire pour procéder aux démarches administratives et douanières consécutives à son achat. Le kilométrage indiqué n’est pas garanti. Il a été
relevé au compteur du véhicule. Les véhicules venant par la route peuvent présenter un kilométrage au compteur différent au jour de la vente. Les informations et reproductions
communiquées ont pour but de faciliter l’inspection des véhicules par les enchérisseurs éventuels. Les enchérisseurs sont réputés avoir examiné les véhicules qui peuvent l’être
librement durant l’exposition préalable à la vente. S’ils n’ont pas la possibilité d’examiner eux-mêmes les véhicules, il leur appartient d’y procéder par toute personne de leur
choix. Les véhicules présentés sont des véhicules de collection dont l’état et le fonctionnement ne sont pas ceux des véhicules actuels : leurs performances et conditions de
sécurité leurs sont inférieurs. Ils ont le plus souvent fait l’objet de restaurations. Leur état mécanique et les usures de leurs pièces varient en fonction de leur ancienneté. Les
enchérisseurs acceptent de ce fait un aléa. Un véhicule est vendu dans l’état où il se trouve au moment de son adjudication et aucune réclamation ne sera admise sur ce point
une fois l’adjudication prononcée. LECLERE MDV et les experts auquels il est fait appel à cette fin ont établi les indications figurant au catalogue, étant précisé que celles-ci
sont susceptibles de rectifications et amendements, seule la présentation du lot au jour de la vente telle que portée au procès-verbal de la vente aux enchères faisant foi des
spécifications convenues. Les experts de la vacation se tiennent à leur disposition pour répondre à toute question.
ENCHÈRES
Le Commissaire-priseur de ventes volontaires dirigeant la vacation a seul qualité pour déterminer les mises à prix et paliers d’enchères.
MOYENS D’ENCHÉRIR
Il est possible d’enchérir lors de la vente en étant présent ou représenté au jour de la vente, par le biais de sites internet, ou en laissant un ordre d’achat écrit auprès de
LECLERE-MDV au plus tard à la clôture de l’exposition.
Les éventuels coûts pour enchérir par tel ou tel moyen incombent à celui qui choisit d’y recourir. Pour être admis à enchérir, toute personne devra préalablement s’être fait
enregistrer auprès de LECLERE MDV en lui communiquant ses nom et prénom et en lui remettant copie d’une pièce d’identité en cours de validité. Si l’enchérisseur porte son
enchère pour le compte d’un tiers, il devra remettre copie de celle de ce tiers. Si ce tiers est une société, il devra en indiquer la dénomination sociale et justifier être habilité à
la représenter en remettant copie de son extrait Kbis ou de tout document équivalent. Pour des raisons techniques ou autres, il est possible que LECLERE MDV ne soit pas en
mesure de joindre l’enchérisseur en cas de demande d’enchère téléphonique, ce dont elle ne peut être tenue pour responsable. Les personnes s’étant inscrites disposent d’un
droit d’accès et de rectification des informations les concernant, intégrées au fichier client de LECLERE MDV, destinataire de ces données.
FRAIS DE VENTE À LA CHARGE DE L’ADJUDICATAIRE
Outre le prix d’adjudication constaté par le coup de marteau, des frais de vente seront dus en sus par l’adjudicataire. Ces frais sont de 20% ttc.
L’adjudicataire sera tenu indivisiblement de payer le prix d’adjudication augmenté des frais de vente calculés dans les conditions ci-dessus, outre s’il y a lieu tous autres frais
particuliers.
EXPORTATION
Il appartient à tout enchérisseur de se renseigner préalablement à la vente s’il envisage d’exporter un véhicule. Le retard ou le refus par l’administration des documents de
sortie du territoire ne justifiera pas la remise en cause de la vente ni un quelconque dédommagement. La TVA collectée pourra être remboursée à l’adjudicataire à condition que
celui-ci présente dans les délais et forme prévus par la règlementation en vigueur les documents justifiant de l’exportation du véhicule acheté.
ADJUDICATION, PAIEMENT DES SOMMES DUES ET DÉLIVRANCE DU VÉHICULE
La vente est réalisée au comptant et conduite en euros. L’adjudicataire est tenu d’en régler le prix sans délai, par virement, chèque de banque, ou carte bancaire. La délivrance
à l’adjudicataire n’interviendra qu’après complet paiement des sommes dues sur le compte de LECLERE MDV et remises des copies de pièces justificatives d’identité des
enchérisseurs et adjudicataire. L’enchérisseur ayant porté l’enchère menant à l’adjudication est personnellement responsable du paiement du prix du lot sur lequel il a enchéri,
y compris s’il a désigné un tiers pour adjudicataire.
DÉFAUT DE PAIEMENT
À défaut de paiement par l’adjudicataire, le vendeur pourra opter soit pour la remise en vente du véhicule sur réitération d’enchères aux frais de l’adjudicataire après mise en
demeure restée infructueuse adressée dans un délai de trois mois à compter de l’adjudication, soit pour la résolution de plein droit de la vente, soit pour l’action en paiement,
sans préjudice des dommages-intérêts dus par l’adjudicataire défaillant. Dans l’hypothèse d’une résolution, outre le montant des frais de vente, LECLERE MDV sera en droit
de demander à l’adjudicataire des intérêts au taux légal sur les frais de vente par jusqu’à complet paiement du prix, outre s’il y a lieu les autres frais engendrés par ce défaut
de paiement. Dans l’hypothèse d’une action en paiement, LECLERE MDV sera en droit d’exiger de l’adjudicataire les sommes ci-dessus, outre le prix revenant au vendeur
augmenté des intérêts au taux légal jusqu’à complet paiement du prix. Dans l’hypothèse d’une réitération des enchères, l’adjudicataire défaillant sera de plein droit redevable de
l’intégralité des coût supplémentaires résultant de sa défaillance, de la différence entre le premier prix d’adjudication et le prix d’adjudication obtenu sur réitération d’enchères
si celui-ci lui est inférieur, outre le montant des frais revenant à LECLERE MDV au titre de la première adjudication augmenté des intérêts au taux légal.
LITIGES
En cas de litige concernant l’état du véhicule, il appartient à l’adjudicataire d’agir sur le fondement des vices cachés dans les deux ans à compter de sa révélation, dans la limite
de vingt ans à compter de la vente. La responsabilité de LECLERE-MDV se prescrit par cinq ans.
Les acheteurs passant via Proxibid devront payer 3% de frais en plus

AUTOMOBILES DE COLLECTION - MOTORCARS

date de la vente
Dimanche 22 octobre 2017 à 15h30
lieu de vente
Salles 1 et 7 - Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot 75009 Paris
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
AUTOMOBILES DE COLLECTION - MOTORCARS

Expositions :
Samedi 21 octobre de 11h00 à 18h00 - Dimanche 22 octobre de 11h00 à 14h00

téléphone pendant l’exposition : 06 17 69 84 46

Experts :
Alexis Ar tus
Stéphane Eysseric
Jean Gueguen

Directeur du Département :
Pierre Delagneau
tél. +33 (0)6 60 52 23 64 / delagneau@leclere-mdv.com

Administrateur :
Maxime Lépissier
tél. +33 (0)6 17 69 84 46 / maxime@leclere-mdv.com

Commissaires-priseurs :
Damien Leclere & Delphine Martin-Orts
CONDITIONS DE VENTE
CONDITIONS GÉNÉRALES

LECLERE MDV, SARL dont le siège social est 5, rue Vincent Courdouan (13006) à Marseille, n° RCS 492914551, déclaration n°2006-602, TVA intracommunautaire FR05492914551.
Damien Leclere, Delphine Orts et Yonathan Chamla, commissaires-priseurs de ventes volontaires.
CONDITIONS APPLICABLES À LA VENTE - DROIT APPLICABLE
Les ventes de véhicules intervenant par l’intermédiaire LECLERE MDV, ainsi que les présentes conditions générales de ventes qui les régissent à l’égard des enchérisseurs, sont
soumises au droit français. Tout enchère portée par les enchérisseurs sous quelque forme que ce soit (téléphone, internet, ordre d’achat...) ou par le biais de tout intermédiaire
implique l’acceptation des présentes conditions générales de vente. L’éventuelle nullité d’une clause n’entrainera pas la nullité des autres conditions, qui resteront par ailleurs
applicables.
SPÉCIFICATIONS RELATIVES AU VÉHICULE
Les dates et spécifications avancées quant aux véhicules sont ceux ressortant des titres de circulation, et des indications données par le vendeur, LECLERE MDV agissant
en qualité de mandataire de celui-ci. Un véhicule de collection s’identifie essentiellement par son modèle. Les désignations de modèle, de type et d’année indiquées sont
celles figurant sur le titre de circulation. Les documents disponibles et qui seront remis avec le véhicule sont ceux mentionnés dans la fiche de présentation du véhicule, à
l’exclusion de tout autre (ex : certificat d’immatriculation, fiche d’identification, contrôle technique, certificat de situation administrative, carnet d’entretien...). Il appartient à
l’adjudicataire de faire le nécessaire pour procéder aux démarches administratives et douanières consécutives à son achat. Le kilométrage indiqué n’est pas garanti. Il a été
relevé au compteur du véhicule. Les véhicules venant par la route peuvent présenter un kilométrage au compteur différent au jour de la vente. Les informations et reproductions
communiquées ont pour but de faciliter l’inspection des véhicules par les enchérisseurs éventuels. Les enchérisseurs sont réputés avoir examiné les véhicules qui peuvent l’être
librement durant l’exposition préalable à la vente. S’ils n’ont pas la possibilité d’examiner eux-mêmes les véhicules, il leur appartient d’y procéder par toute personne de leur
choix. Les véhicules présentés sont des véhicules de collection dont l’état et le fonctionnement ne sont pas ceux des véhicules actuels : leurs performances et conditions de
sécurité leurs sont inférieurs. Ils ont le plus souvent fait l’objet de restaurations. Leur état mécanique et les usures de leurs pièces varient en fonction de leur ancienneté. Les
enchérisseurs acceptent de ce fait un aléa. Un véhicule est vendu dans l’état où il se trouve au moment de son adjudication et aucune réclamation ne sera admise sur ce point
une fois l’adjudication prononcée. LECLERE MDV et les experts auquels il est fait appel à cette fin ont établi les indications figurant au catalogue, étant précisé que celles-ci
sont susceptibles de rectifications et amendements, seule la présentation du lot au jour de la vente telle que portée au procès-verbal de la vente aux enchères faisant foi des
spécifications convenues. Les experts de la vacation se tiennent à leur disposition pour répondre à toute question.
ENCHÈRES
Le Commissaire-priseur de ventes volontaires dirigeant la vacation a seul qualité pour déterminer les mises à prix et paliers d’enchères.
MOYENS D’ENCHÉRIR
Il est possible d’enchérir lors de la vente en étant présent ou représenté au jour de la vente, par le biais de sites internet, ou en laissant un ordre d’achat écrit auprès de
LECLERE-MDV au plus tard à la clôture de l’exposition.
Les éventuels coûts pour enchérir par tel ou tel moyen incombent à celui qui choisit d’y recourir. Pour être admis à enchérir, toute personne devra préalablement s’être fait
enregistrer auprès de LECLERE MDV en lui communiquant ses nom et prénom et en lui remettant copie d’une pièce d’identité en cours de validité. Si l’enchérisseur porte son
enchère pour le compte d’un tiers, il devra remettre copie de celle de ce tiers. Si ce tiers est une société, il devra en indiquer la dénomination sociale et justifier être habilité à
la représenter en remettant copie de son extrait Kbis ou de tout document équivalent. Pour des raisons techniques ou autres, il est possible que LECLERE MDV ne soit pas en
mesure de joindre l’enchérisseur en cas de demande d’enchère téléphonique, ce dont elle ne peut être tenue pour responsable. Les personnes s’étant inscrites disposent d’un
droit d’accès et de rectification des informations les concernant, intégrées au fichier client de LECLERE MDV, destinataire de ces données.
FRAIS DE VENTE À LA CHARGE DE L’ADJUDICATAIRE
Outre le prix d’adjudication constaté par le coup de marteau, des frais de vente seront dus en sus par l’adjudicataire. Ces frais sont de 20% ttc.
L’adjudicataire sera tenu indivisiblement de payer le prix d’adjudication augmenté des frais de vente calculés dans les conditions ci-dessus, outre s’il y a lieu tous autres frais
particuliers.
EXPORTATION
Il appartient à tout enchérisseur de se renseigner préalablement à la vente s’il envisage d’exporter un véhicule. Le retard ou le refus par l’administration des documents de
sortie du territoire ne justifiera pas la remise en cause de la vente ni un quelconque dédommagement. La TVA collectée pourra être remboursée à l’adjudicataire à condition que
celui-ci présente dans les délais et forme prévus par la règlementation en vigueur les documents justifiant de l’exportation du véhicule acheté.
ADJUDICATION, PAIEMENT DES SOMMES DUES ET DÉLIVRANCE DU VÉHICULE
La vente est réalisée au comptant et conduite en euros. L’adjudicataire est tenu d’en régler le prix sans délai, par virement, chèque de banque, ou carte bancaire. La délivrance
à l’adjudicataire n’interviendra qu’après complet paiement des sommes dues sur le compte de LECLERE MDV et remises des copies de pièces justificatives d’identité des
enchérisseurs et adjudicataire. L’enchérisseur ayant porté l’enchère menant à l’adjudication est personnellement responsable du paiement du prix du lot sur lequel il a enchéri,
y compris s’il a désigné un tiers pour adjudicataire.
DÉFAUT DE PAIEMENT
À défaut de paiement par l’adjudicataire, le vendeur pourra opter soit pour la remise en vente du véhicule sur réitération d’enchères aux frais de l’adjudicataire après mise en
demeure restée infructueuse adressée dans un délai de trois mois à compter de l’adjudication, soit pour la résolution de plein droit de la vente, soit pour l’action en paiement,
sans préjudice des dommages-intérêts dus par l’adjudicataire défaillant. Dans l’hypothèse d’une résolution, outre le montant des frais de vente, LECLERE MDV sera en droit
de demander à l’adjudicataire des intérêts au taux légal sur les frais de vente par jusqu’à complet paiement du prix, outre s’il y a lieu les autres frais engendrés par ce défaut
de paiement. Dans l’hypothèse d’une action en paiement, LECLERE MDV sera en droit d’exiger de l’adjudicataire les sommes ci-dessus, outre le prix revenant au vendeur
augmenté des intérêts au taux légal jusqu’à complet paiement du prix. Dans l’hypothèse d’une réitération des enchères, l’adjudicataire défaillant sera de plein droit redevable de
l’intégralité des coût supplémentaires résultant de sa défaillance, de la différence entre le premier prix d’adjudication et le prix d’adjudication obtenu sur réitération d’enchères
si celui-ci lui est inférieur, outre le montant des frais revenant à LECLERE MDV au titre de la première adjudication augmenté des intérêts au taux légal.
LITIGES
En cas de litige concernant l’état du véhicule, il appartient à l’adjudicataire d’agir sur le fondement des vices cachés dans les deux ans à compter de sa révélation, dans la limite
de vingt ans à compter de la vente. La responsabilité de LECLERE-MDV se prescrit par cinq ans.
Les acheteurs passant via Proxibid devront payer 3% de frais en plus