drouot
estimer
newsletter
 
 
 
 

AUTOMOBILES DE COLLECTION - MOTORCARS

date de la vente
Dimanche 10 avril 2016 à 15h00
lieu de vente
Paris - Drouot Richelieu - Salle 9
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
AUTOMOBILES DE COLLECTION

Expositions
Samedi 9 avril de 11h00 à 18h00
Dimanche 10 avril de 11h00 à 14h00

Contacts
Maxime LEPISSIER
Tel : 06 17 69 84 46
maxime@leclere-mdv.com

Bruno de la Villesbrunne
Tel :  06 60 42 55 99
bruno@leclere-mdv.com

Experts
Guillaume Cognet
tél. +33 (0)6 25 55 66 52
guillaume.cognet@hotmail.fr

Consultant
Pierre Delagneau
tél. +33 (0)6 60 52 23 64
delagneau.conseil@wanadoo.fr
CONDITIONS DE VENTE
CONDITIONS GÉNÉRALES

Leclere maison de ventes est une société de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques régie par la loi du 10 juillet 2000 et agréée sous le numéro 2006-602. En cette qualité Leclere maison de ventes agit comme mandataire du vendeur qui contracte avec l’acquéreur. Les commissaires priseurs habilités sont Damien Leclere, Delphine Orts et Yonathan Chamla. Les rapports entre Leclere maison de ventes et l’acquéreur sont soumis aux présentes conditions générales :

la vente se fera expressément au comptant. Le plus offrant et le dernier enchérisseur sera l’adjudicataire et aura l’obligation de payer comptant.

Les acquéreurs paieront en sus des enchères les frais suivants par lot :
-sur la tranche jusqu’à 50 000 euros : 20% HT (soit 24% TTC)
-sur la tranche supérieure à 50 000 euros : 15% HT (soit 18% TTC)
Conformément aux dispositions de l’article L. 321-17 du code de commerce, l’action en responsabilité de l’OVV se prescrit par cinq ans à compter de la prisée ou de la vente aux enchères publiques.


CONSEILS AUX ACHETEURS

Les indications données par Leclere maison de ventes sur l’existence d’une restauration ou d’un accident affectant le lot, sont exprimées pour faciliter son inspection par l’acquéreur potentiel et restent soumises à son appréciation personnelle. L’absence d’indication d’une restauration d’un accident dans le catalogue, les rapports ou verbalement, n’implique nullement qu’un bien soit exempt de tout défaut présent, passé ou réparé. Inversement, la mention de quelque défaut n’implique pas l’absence de tous autres défauts. Les dimensions ne sont données qu’à titre indicatif.
Une exposition ayant lieu au préalable, permettant aux acquéreurs de se rendre compte de l’état des biens mis en vente, il ne sera admis aucune réclamation une fois l’adjudication prononcée. Les éventuelles modifications au catalogue seront annoncées verbalement pendant la vente et notées sur le procès verbal.


ORDRE D’ACHAT
Pour les personnes ne pouvant assister à la vente, un formulaire d’ordre d’achat inclus dans le catalogue est à remplir. Leclere maison de ventes agira pour le compte de l’enchérisseur, selon les instructions contenues dans le formulaire d’ordre d’achat. Les ordres d’achat sont une facilité pour les clients, Leclere maison de ventes n’est pas responsable d’avoir manqué d’exécuter un ordre par erreur ou pour tout autre cause.

REGLEMENT
- En espèces : jusqu’à 1 000 euros frais et taxes compris pour les personnes qui ont leur domicile fiscal en France et pour les professionnels, quelle que soit leur domicile fiscal, et jusqu’à 15 000 euros frais et taxes compris lorsque le débiteur justifie qu’il n’a pas son domicile fiscal en France et n’agit pas pour les besoins d’une activité professionnelle.
- Par chèque de banque ou virement bancaire.
Les chèques tirés sur une banque étrangère ne seront autorisés qu’après l’accord préalable de Leclere maison de ventes. Il est demandé aux acheteurs de fournir une lettre accréditive de leur banque pour une valeur avoisinant leur intention d’achat.
Tous frais et taxes bancaires (frais, transferts, virements…) seront à la charge de l’acquéreur.
Conformément à l’article 14 de la loi n° 2000-642 du 10 juillet 2000, à défaut de paiement par l’adjudicataire, après mise en demeure restée infructueuse, le bien est remis en vente à la demande du vendeur sur folle enchère de l’adjudicataire défaillant ; si le vendeur ne formule pas cette demande dans un délai d’un mois à compter de l’adjudication, la vente est résolue de plein droit, sans préjudice de dommages et intérêts dus par l’adjudicataire défaillant.


DISPOSITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX AUTOMOBILES DE COLLECTION

Seule l’identification du modèle est garantie. Les désignations (modèle, type, année...) portées au catalogue reproduisent les indications figurant sur les titres de circulation. Les renseignements sur le véhicule (état, kilométrage reposant sur la lecture des compteurs ....) portés au catalogue sont donnés à titre indicatif, étant précisé que l’état d’une voiture peut varier entre le moment de sa description au catalogue et celui de sa présentation à la vente.
Les véhicules sont vendus en l’état au jour de la vente. Pendant l’exposition préalable à la vente, il appartient aux acheteurs d’apprécier l’état des véhicules, les éventuels défauts, restaurations, manques, accidents ainsi que leur valeur. Il est conseillé aux acheteurs de se faire accompagner à l’exposition par un professionnel de l’automobile et de prendre connaissance des documents afférents à chaque véhicules (titre de circulation, contrôle technique...) mis à leur disposition par la maison de ventes. Certains véhicules peuvent être vendus sans avoir subi l’examen du contrôle technique en raison de leur âge, de leur état non roulant ou de leur caractère de compétition.
La maison de ventes informe les acheteurs que compte tenu de la nature des véhicules proposés à la vente, la plupart des véhicules ont fait l’objet de restaurations.
Il est signalé que les véhicules proposés sont d’une époque où les conditions de sécurité et les performances étaient inférieures à celles d’aujourd’hui et qu’une grande prudence est recommandée aux acheteurs, surtout lors de la première prise en mains. Il est conseillé également, avant toute utilisation, de procéder à une remise en route et d’effectuer toute les véri cations nécessaires ( niveaux d’huile, pression pneus, etc ).
La maison de ventes ne pourra être tenue comme responsable pour un incident relevant d’une utilisation n’ayant pas tenu compte de ces recommandations.
Tout adjudicataire a l’obligation d’assurer son véhicule dès l’adjudication : la maison de ventes ne saurait être tenue responsable des dommages survenus après l’adjudication.
- l’acheteur présent à la vente et réglant son achat par CB prendra si possible possession immédiatement de son véhicule.
- L’acheteur ne prenant pas possession de son véhicule à la fin de la vente règlera, en sus de l’adjudication et des frais, un forfait de 200 euros qui le fera bénéficier de 15 jours de stationnement et de manutention. Les voitures seront transportées dès le lendemain de la vente, dans un entrepôt sécurisé dans le département de l’Eure à 100 Km de Paris. Les acheteurs devront y récupérer leurs achats à leur frais. Au dela de 15 jours après la vente, le gardiennage sera facturé 15 euros par jour et par véhicule.

Lotn 20
JAGUAR
Estimation :
100 000 - 130 000 €
Résultat : 110000 €
TYPE E 3.8 LITER coupé (série 1) #1962
Marque: Jaguar
Modèle: Type E 3.8 LITER coupé (série 1)
Année: 1962
Nombre de places: 2
Nombre de cylindres: 6
Cylindrée (cm3): 3 782
Puissance (ch): 265
Compteur: 51 119 miles
Vitesse maximale (km/h): 229
Production (nbre exemplaires): 7 667
N° de série: 885605
Provenance: Collection particulière d’un grand amateur français

Dès ses origines comme carrossier, Jaguar a toujours misé sur l’esthétique. Sa SS d’avant-guerre avait « plus de gueule que de tripes ». Au lendemain de la seconde guerre, la XK 120, présentée en 1948, offrent pourtant à la fois beauté et performances et va servir de tremplin à la marque pour conquérir les marchés, notamment celui des États-Unis. La belle sportive, devenue XK 140, puis XK 150, s’est cepen- dant alourdie et embourgeoisée au fil des générations, malgré une remise à jour continuelle de sa mécanique et de sa carrosserie. Il est clair qu’il faut redorer le blason sportif de la marque.

Dire que la Type E fait sensation au Salon de Genève, en mars 1961, relève de l’œphémisme. Sa carrosserie avec ses lignes classiques, presque caricaturales, exprime la sportivité par toutes ses courbes, avec des hanches voluptueusement rele- vées, un long capot aux ouïes suggestives, des phares carénés en bout d’aile et un petit habitacle, rejeté sur l’essieu arrière.

On remarque le hayon arrière à ouverture latéral pour accéder au compartiment à bagages ou le capot moteur se soulevant d’un bloc, inspiré des voitures de compétition. Tout comme ses lignes qui sont directement adaptées (par William Lyons, le patron de Jaguar lui-même) de celles imaginées par l’aérody- namicien Malcolm Sayer pour la Type D, victorieuses au Mans en 1955, 1956 et 1957. Sa structure doit d’ailleurs beaucoup aux Type D de compétition. Elle leur emprunte son caisson monocoque central, prolongé par une structure tubulaire à l’avant servant de berceau moteur et d’ancrage à la suspension. Cette structure semi monocoque, ainsi que ses panneaux de carrosserie emboutis, expliquent son prix, équivalent à celui d’une Porsche 356, nettement moins performante et moins prestigieuse, presque la moitié du prix d’une Aston Martin ou d’une Ferrari qui ont, elles, encore recours au châssis tubulaire et à des carrosseries artisanales. Sa suspension à quatre roues indépendantes est, elle aussi, empruntée à la Type D. 
Côté mécanique, elle reprend le moteur 6 cylindres en ligne de 3, 8 litres de sa devancière, la XK 150 S. Avec une puissance revendiquée de 265 ch, la Type E offre des performances en nette amélioration, d’abord en raison d’un poids sensiblement moindre que celui de la XK 150 et aussi grâce aux lignes bien plus aérodynamiques de sa carrosserie, héri- tées de la Type D. Les 240 km/h revendiqués sont peut-être un peu optimistes, mais la Type E avait largement de quoi distancer n’importe quelle sportive et de quoi faire jeu égale avec les italiennes les plus exclusives. L’élément le moins spectaculaire est sans doute l’habitacle. La Type E a délibérément opté pour l’aspect sportif, abandonnant les boiseries pour un tableau de bord fonctionnel et particulièrement riche, avec de nombreux cadrans et interrupteurs débordant sur la console centrale. Heureusement, un habillage en cuir vient donner un peu de chaleur à l’ensemble. Cette première série totalisera 7 600 exemplaires. La Jaguar Type E, surtout dans sa première définition, comme celle proposée à cette vente, fait aujourd’hui incontestablement partie des dix plus belles voitures du monde de tous les temps.

La voiture d’origine américaine (n° de série 885605), qui affiche 51 108 miles (82 250 km) au compteur, a bénéficié d’une restauration récente. La peinture de couleur verte ver- nis est récente et en bon état général (présence de quelques petites cloques). Les chromes sont neufs, sans oxydation ni choc. La sellerie et les garnitures en cuir de couleur biscuit sont neuves, tandis que la moquette beige est en bon état d’origine, ainsi que les garnitures de coffre. L’ensemble de l’instrumentation de bord et le volant à trois branches en alu- minium et jante bois d’origine sont en bon état et la voiture est équipée d’un autoradio d’époque. Le moteur et la boîte de vitesses manuelle Moss, entièrement révisés présentent un bon fonctionnement. Les liaisons au sol sont en bon état sans jeu, ni déformation. Les Amortisseurs et les « tours Eiffel » sont neufs et les freins fonctionnent normalement. Les jantes à rayons chromées chaussées de pneumatiques neufs sont en très bon état. La double ligne d’échappement en inox est neuve avec silencieux chromés. Contrôle technique à jour. 

AUTOMOBILES DE COLLECTION - MOTORCARS

date de la vente
Dimanche 10 avril 2016 à 15h00
lieu de vente
Paris - Drouot Richelieu - Salle 9
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
AUTOMOBILES DE COLLECTION

Expositions
Samedi 9 avril de 11h00 à 18h00
Dimanche 10 avril de 11h00 à 14h00

Contacts
Maxime LEPISSIER
Tel : 06 17 69 84 46
maxime@leclere-mdv.com

Bruno de la Villesbrunne
Tel :  06 60 42 55 99
bruno@leclere-mdv.com

Experts
Guillaume Cognet
tél. +33 (0)6 25 55 66 52
guillaume.cognet@hotmail.fr

Consultant
Pierre Delagneau
tél. +33 (0)6 60 52 23 64
delagneau.conseil@wanadoo.fr
CONDITIONS DE VENTE
CONDITIONS GÉNÉRALES

Leclere maison de ventes est une société de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques régie par la loi du 10 juillet 2000 et agréée sous le numéro 2006-602. En cette qualité Leclere maison de ventes agit comme mandataire du vendeur qui contracte avec l’acquéreur. Les commissaires priseurs habilités sont Damien Leclere, Delphine Orts et Yonathan Chamla. Les rapports entre Leclere maison de ventes et l’acquéreur sont soumis aux présentes conditions générales :

la vente se fera expressément au comptant. Le plus offrant et le dernier enchérisseur sera l’adjudicataire et aura l’obligation de payer comptant.

Les acquéreurs paieront en sus des enchères les frais suivants par lot :
-sur la tranche jusqu’à 50 000 euros : 20% HT (soit 24% TTC)
-sur la tranche supérieure à 50 000 euros : 15% HT (soit 18% TTC)
Conformément aux dispositions de l’article L. 321-17 du code de commerce, l’action en responsabilité de l’OVV se prescrit par cinq ans à compter de la prisée ou de la vente aux enchères publiques.


CONSEILS AUX ACHETEURS

Les indications données par Leclere maison de ventes sur l’existence d’une restauration ou d’un accident affectant le lot, sont exprimées pour faciliter son inspection par l’acquéreur potentiel et restent soumises à son appréciation personnelle. L’absence d’indication d’une restauration d’un accident dans le catalogue, les rapports ou verbalement, n’implique nullement qu’un bien soit exempt de tout défaut présent, passé ou réparé. Inversement, la mention de quelque défaut n’implique pas l’absence de tous autres défauts. Les dimensions ne sont données qu’à titre indicatif.
Une exposition ayant lieu au préalable, permettant aux acquéreurs de se rendre compte de l’état des biens mis en vente, il ne sera admis aucune réclamation une fois l’adjudication prononcée. Les éventuelles modifications au catalogue seront annoncées verbalement pendant la vente et notées sur le procès verbal.


ORDRE D’ACHAT
Pour les personnes ne pouvant assister à la vente, un formulaire d’ordre d’achat inclus dans le catalogue est à remplir. Leclere maison de ventes agira pour le compte de l’enchérisseur, selon les instructions contenues dans le formulaire d’ordre d’achat. Les ordres d’achat sont une facilité pour les clients, Leclere maison de ventes n’est pas responsable d’avoir manqué d’exécuter un ordre par erreur ou pour tout autre cause.

REGLEMENT
- En espèces : jusqu’à 1 000 euros frais et taxes compris pour les personnes qui ont leur domicile fiscal en France et pour les professionnels, quelle que soit leur domicile fiscal, et jusqu’à 15 000 euros frais et taxes compris lorsque le débiteur justifie qu’il n’a pas son domicile fiscal en France et n’agit pas pour les besoins d’une activité professionnelle.
- Par chèque de banque ou virement bancaire.
Les chèques tirés sur une banque étrangère ne seront autorisés qu’après l’accord préalable de Leclere maison de ventes. Il est demandé aux acheteurs de fournir une lettre accréditive de leur banque pour une valeur avoisinant leur intention d’achat.
Tous frais et taxes bancaires (frais, transferts, virements…) seront à la charge de l’acquéreur.
Conformément à l’article 14 de la loi n° 2000-642 du 10 juillet 2000, à défaut de paiement par l’adjudicataire, après mise en demeure restée infructueuse, le bien est remis en vente à la demande du vendeur sur folle enchère de l’adjudicataire défaillant ; si le vendeur ne formule pas cette demande dans un délai d’un mois à compter de l’adjudication, la vente est résolue de plein droit, sans préjudice de dommages et intérêts dus par l’adjudicataire défaillant.


DISPOSITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX AUTOMOBILES DE COLLECTION

Seule l’identification du modèle est garantie. Les désignations (modèle, type, année...) portées au catalogue reproduisent les indications figurant sur les titres de circulation. Les renseignements sur le véhicule (état, kilométrage reposant sur la lecture des compteurs ....) portés au catalogue sont donnés à titre indicatif, étant précisé que l’état d’une voiture peut varier entre le moment de sa description au catalogue et celui de sa présentation à la vente.
Les véhicules sont vendus en l’état au jour de la vente. Pendant l’exposition préalable à la vente, il appartient aux acheteurs d’apprécier l’état des véhicules, les éventuels défauts, restaurations, manques, accidents ainsi que leur valeur. Il est conseillé aux acheteurs de se faire accompagner à l’exposition par un professionnel de l’automobile et de prendre connaissance des documents afférents à chaque véhicules (titre de circulation, contrôle technique...) mis à leur disposition par la maison de ventes. Certains véhicules peuvent être vendus sans avoir subi l’examen du contrôle technique en raison de leur âge, de leur état non roulant ou de leur caractère de compétition.
La maison de ventes informe les acheteurs que compte tenu de la nature des véhicules proposés à la vente, la plupart des véhicules ont fait l’objet de restaurations.
Il est signalé que les véhicules proposés sont d’une époque où les conditions de sécurité et les performances étaient inférieures à celles d’aujourd’hui et qu’une grande prudence est recommandée aux acheteurs, surtout lors de la première prise en mains. Il est conseillé également, avant toute utilisation, de procéder à une remise en route et d’effectuer toute les véri cations nécessaires ( niveaux d’huile, pression pneus, etc ).
La maison de ventes ne pourra être tenue comme responsable pour un incident relevant d’une utilisation n’ayant pas tenu compte de ces recommandations.
Tout adjudicataire a l’obligation d’assurer son véhicule dès l’adjudication : la maison de ventes ne saurait être tenue responsable des dommages survenus après l’adjudication.
- l’acheteur présent à la vente et réglant son achat par CB prendra si possible possession immédiatement de son véhicule.
- L’acheteur ne prenant pas possession de son véhicule à la fin de la vente règlera, en sus de l’adjudication et des frais, un forfait de 200 euros qui le fera bénéficier de 15 jours de stationnement et de manutention. Les voitures seront transportées dès le lendemain de la vente, dans un entrepôt sécurisé dans le département de l’Eure à 100 Km de Paris. Les acheteurs devront y récupérer leurs achats à leur frais. Au dela de 15 jours après la vente, le gardiennage sera facturé 15 euros par jour et par véhicule.

AUTOMOBILES DE COLLECTION - MOTORCARS

date de la vente
Dimanche 10 avril 2016 à 15h00
lieu de vente
Paris - Drouot Richelieu - Salle 9
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
AUTOMOBILES DE COLLECTION

Expositions
Samedi 9 avril de 11h00 à 18h00
Dimanche 10 avril de 11h00 à 14h00

Contacts
Maxime LEPISSIER
Tel : 06 17 69 84 46
maxime@leclere-mdv.com

Bruno de la Villesbrunne
Tel :  06 60 42 55 99
bruno@leclere-mdv.com

Experts
Guillaume Cognet
tél. +33 (0)6 25 55 66 52
guillaume.cognet@hotmail.fr

Consultant
Pierre Delagneau
tél. +33 (0)6 60 52 23 64
delagneau.conseil@wanadoo.fr
CONDITIONS DE VENTE
CONDITIONS GÉNÉRALES

Leclere maison de ventes est une société de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques régie par la loi du 10 juillet 2000 et agréée sous le numéro 2006-602. En cette qualité Leclere maison de ventes agit comme mandataire du vendeur qui contracte avec l’acquéreur. Les commissaires priseurs habilités sont Damien Leclere, Delphine Orts et Yonathan Chamla. Les rapports entre Leclere maison de ventes et l’acquéreur sont soumis aux présentes conditions générales :

la vente se fera expressément au comptant. Le plus offrant et le dernier enchérisseur sera l’adjudicataire et aura l’obligation de payer comptant.

Les acquéreurs paieront en sus des enchères les frais suivants par lot :
-sur la tranche jusqu’à 50 000 euros : 20% HT (soit 24% TTC)
-sur la tranche supérieure à 50 000 euros : 15% HT (soit 18% TTC)
Conformément aux dispositions de l’article L. 321-17 du code de commerce, l’action en responsabilité de l’OVV se prescrit par cinq ans à compter de la prisée ou de la vente aux enchères publiques.


CONSEILS AUX ACHETEURS

Les indications données par Leclere maison de ventes sur l’existence d’une restauration ou d’un accident affectant le lot, sont exprimées pour faciliter son inspection par l’acquéreur potentiel et restent soumises à son appréciation personnelle. L’absence d’indication d’une restauration d’un accident dans le catalogue, les rapports ou verbalement, n’implique nullement qu’un bien soit exempt de tout défaut présent, passé ou réparé. Inversement, la mention de quelque défaut n’implique pas l’absence de tous autres défauts. Les dimensions ne sont données qu’à titre indicatif.
Une exposition ayant lieu au préalable, permettant aux acquéreurs de se rendre compte de l’état des biens mis en vente, il ne sera admis aucune réclamation une fois l’adjudication prononcée. Les éventuelles modifications au catalogue seront annoncées verbalement pendant la vente et notées sur le procès verbal.


ORDRE D’ACHAT
Pour les personnes ne pouvant assister à la vente, un formulaire d’ordre d’achat inclus dans le catalogue est à remplir. Leclere maison de ventes agira pour le compte de l’enchérisseur, selon les instructions contenues dans le formulaire d’ordre d’achat. Les ordres d’achat sont une facilité pour les clients, Leclere maison de ventes n’est pas responsable d’avoir manqué d’exécuter un ordre par erreur ou pour tout autre cause.

REGLEMENT
- En espèces : jusqu’à 1 000 euros frais et taxes compris pour les personnes qui ont leur domicile fiscal en France et pour les professionnels, quelle que soit leur domicile fiscal, et jusqu’à 15 000 euros frais et taxes compris lorsque le débiteur justifie qu’il n’a pas son domicile fiscal en France et n’agit pas pour les besoins d’une activité professionnelle.
- Par chèque de banque ou virement bancaire.
Les chèques tirés sur une banque étrangère ne seront autorisés qu’après l’accord préalable de Leclere maison de ventes. Il est demandé aux acheteurs de fournir une lettre accréditive de leur banque pour une valeur avoisinant leur intention d’achat.
Tous frais et taxes bancaires (frais, transferts, virements…) seront à la charge de l’acquéreur.
Conformément à l’article 14 de la loi n° 2000-642 du 10 juillet 2000, à défaut de paiement par l’adjudicataire, après mise en demeure restée infructueuse, le bien est remis en vente à la demande du vendeur sur folle enchère de l’adjudicataire défaillant ; si le vendeur ne formule pas cette demande dans un délai d’un mois à compter de l’adjudication, la vente est résolue de plein droit, sans préjudice de dommages et intérêts dus par l’adjudicataire défaillant.


DISPOSITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX AUTOMOBILES DE COLLECTION

Seule l’identification du modèle est garantie. Les désignations (modèle, type, année...) portées au catalogue reproduisent les indications figurant sur les titres de circulation. Les renseignements sur le véhicule (état, kilométrage reposant sur la lecture des compteurs ....) portés au catalogue sont donnés à titre indicatif, étant précisé que l’état d’une voiture peut varier entre le moment de sa description au catalogue et celui de sa présentation à la vente.
Les véhicules sont vendus en l’état au jour de la vente. Pendant l’exposition préalable à la vente, il appartient aux acheteurs d’apprécier l’état des véhicules, les éventuels défauts, restaurations, manques, accidents ainsi que leur valeur. Il est conseillé aux acheteurs de se faire accompagner à l’exposition par un professionnel de l’automobile et de prendre connaissance des documents afférents à chaque véhicules (titre de circulation, contrôle technique...) mis à leur disposition par la maison de ventes. Certains véhicules peuvent être vendus sans avoir subi l’examen du contrôle technique en raison de leur âge, de leur état non roulant ou de leur caractère de compétition.
La maison de ventes informe les acheteurs que compte tenu de la nature des véhicules proposés à la vente, la plupart des véhicules ont fait l’objet de restaurations.
Il est signalé que les véhicules proposés sont d’une époque où les conditions de sécurité et les performances étaient inférieures à celles d’aujourd’hui et qu’une grande prudence est recommandée aux acheteurs, surtout lors de la première prise en mains. Il est conseillé également, avant toute utilisation, de procéder à une remise en route et d’effectuer toute les véri cations nécessaires ( niveaux d’huile, pression pneus, etc ).
La maison de ventes ne pourra être tenue comme responsable pour un incident relevant d’une utilisation n’ayant pas tenu compte de ces recommandations.
Tout adjudicataire a l’obligation d’assurer son véhicule dès l’adjudication : la maison de ventes ne saurait être tenue responsable des dommages survenus après l’adjudication.
- l’acheteur présent à la vente et réglant son achat par CB prendra si possible possession immédiatement de son véhicule.
- L’acheteur ne prenant pas possession de son véhicule à la fin de la vente règlera, en sus de l’adjudication et des frais, un forfait de 200 euros qui le fera bénéficier de 15 jours de stationnement et de manutention. Les voitures seront transportées dès le lendemain de la vente, dans un entrepôt sécurisé dans le département de l’Eure à 100 Km de Paris. Les acheteurs devront y récupérer leurs achats à leur frais. Au dela de 15 jours après la vente, le gardiennage sera facturé 15 euros par jour et par véhicule.