drouot
estimer
newsletter
 
 
 
 

AUTOMOBILES DE COLLECTION - MOTORCARS

date de la vente
Dimanche 10 avril 2016 à 15h00
lieu de vente
Paris - Drouot Richelieu - Salle 9
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
AUTOMOBILES DE COLLECTION

Expositions
Samedi 9 avril de 11h00 à 18h00
Dimanche 10 avril de 11h00 à 14h00

Contacts
Maxime LEPISSIER
Tel : 06 17 69 84 46
maxime@leclere-mdv.com

Bruno de la Villesbrunne
Tel :  06 60 42 55 99
bruno@leclere-mdv.com

Experts
Guillaume Cognet
tél. +33 (0)6 25 55 66 52
guillaume.cognet@hotmail.fr

Consultant
Pierre Delagneau
tél. +33 (0)6 60 52 23 64
delagneau.conseil@wanadoo.fr
CONDITIONS DE VENTE
CONDITIONS GÉNÉRALES

Leclere maison de ventes est une société de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques régie par la loi du 10 juillet 2000 et agréée sous le numéro 2006-602. En cette qualité Leclere maison de ventes agit comme mandataire du vendeur qui contracte avec l’acquéreur. Les commissaires priseurs habilités sont Damien Leclere, Delphine Orts et Yonathan Chamla. Les rapports entre Leclere maison de ventes et l’acquéreur sont soumis aux présentes conditions générales :

la vente se fera expressément au comptant. Le plus offrant et le dernier enchérisseur sera l’adjudicataire et aura l’obligation de payer comptant.

Les acquéreurs paieront en sus des enchères les frais suivants par lot :
-sur la tranche jusqu’à 50 000 euros : 20% HT (soit 24% TTC)
-sur la tranche supérieure à 50 000 euros : 15% HT (soit 18% TTC)
Conformément aux dispositions de l’article L. 321-17 du code de commerce, l’action en responsabilité de l’OVV se prescrit par cinq ans à compter de la prisée ou de la vente aux enchères publiques.


CONSEILS AUX ACHETEURS

Les indications données par Leclere maison de ventes sur l’existence d’une restauration ou d’un accident affectant le lot, sont exprimées pour faciliter son inspection par l’acquéreur potentiel et restent soumises à son appréciation personnelle. L’absence d’indication d’une restauration d’un accident dans le catalogue, les rapports ou verbalement, n’implique nullement qu’un bien soit exempt de tout défaut présent, passé ou réparé. Inversement, la mention de quelque défaut n’implique pas l’absence de tous autres défauts. Les dimensions ne sont données qu’à titre indicatif.
Une exposition ayant lieu au préalable, permettant aux acquéreurs de se rendre compte de l’état des biens mis en vente, il ne sera admis aucune réclamation une fois l’adjudication prononcée. Les éventuelles modifications au catalogue seront annoncées verbalement pendant la vente et notées sur le procès verbal.


ORDRE D’ACHAT
Pour les personnes ne pouvant assister à la vente, un formulaire d’ordre d’achat inclus dans le catalogue est à remplir. Leclere maison de ventes agira pour le compte de l’enchérisseur, selon les instructions contenues dans le formulaire d’ordre d’achat. Les ordres d’achat sont une facilité pour les clients, Leclere maison de ventes n’est pas responsable d’avoir manqué d’exécuter un ordre par erreur ou pour tout autre cause.

REGLEMENT
- En espèces : jusqu’à 1 000 euros frais et taxes compris pour les personnes qui ont leur domicile fiscal en France et pour les professionnels, quelle que soit leur domicile fiscal, et jusqu’à 15 000 euros frais et taxes compris lorsque le débiteur justifie qu’il n’a pas son domicile fiscal en France et n’agit pas pour les besoins d’une activité professionnelle.
- Par chèque de banque ou virement bancaire.
Les chèques tirés sur une banque étrangère ne seront autorisés qu’après l’accord préalable de Leclere maison de ventes. Il est demandé aux acheteurs de fournir une lettre accréditive de leur banque pour une valeur avoisinant leur intention d’achat.
Tous frais et taxes bancaires (frais, transferts, virements…) seront à la charge de l’acquéreur.
Conformément à l’article 14 de la loi n° 2000-642 du 10 juillet 2000, à défaut de paiement par l’adjudicataire, après mise en demeure restée infructueuse, le bien est remis en vente à la demande du vendeur sur folle enchère de l’adjudicataire défaillant ; si le vendeur ne formule pas cette demande dans un délai d’un mois à compter de l’adjudication, la vente est résolue de plein droit, sans préjudice de dommages et intérêts dus par l’adjudicataire défaillant.


DISPOSITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX AUTOMOBILES DE COLLECTION

Seule l’identification du modèle est garantie. Les désignations (modèle, type, année...) portées au catalogue reproduisent les indications figurant sur les titres de circulation. Les renseignements sur le véhicule (état, kilométrage reposant sur la lecture des compteurs ....) portés au catalogue sont donnés à titre indicatif, étant précisé que l’état d’une voiture peut varier entre le moment de sa description au catalogue et celui de sa présentation à la vente.
Les véhicules sont vendus en l’état au jour de la vente. Pendant l’exposition préalable à la vente, il appartient aux acheteurs d’apprécier l’état des véhicules, les éventuels défauts, restaurations, manques, accidents ainsi que leur valeur. Il est conseillé aux acheteurs de se faire accompagner à l’exposition par un professionnel de l’automobile et de prendre connaissance des documents afférents à chaque véhicules (titre de circulation, contrôle technique...) mis à leur disposition par la maison de ventes. Certains véhicules peuvent être vendus sans avoir subi l’examen du contrôle technique en raison de leur âge, de leur état non roulant ou de leur caractère de compétition.
La maison de ventes informe les acheteurs que compte tenu de la nature des véhicules proposés à la vente, la plupart des véhicules ont fait l’objet de restaurations.
Il est signalé que les véhicules proposés sont d’une époque où les conditions de sécurité et les performances étaient inférieures à celles d’aujourd’hui et qu’une grande prudence est recommandée aux acheteurs, surtout lors de la première prise en mains. Il est conseillé également, avant toute utilisation, de procéder à une remise en route et d’effectuer toute les véri cations nécessaires ( niveaux d’huile, pression pneus, etc ).
La maison de ventes ne pourra être tenue comme responsable pour un incident relevant d’une utilisation n’ayant pas tenu compte de ces recommandations.
Tout adjudicataire a l’obligation d’assurer son véhicule dès l’adjudication : la maison de ventes ne saurait être tenue responsable des dommages survenus après l’adjudication.
- l’acheteur présent à la vente et réglant son achat par CB prendra si possible possession immédiatement de son véhicule.
- L’acheteur ne prenant pas possession de son véhicule à la fin de la vente règlera, en sus de l’adjudication et des frais, un forfait de 200 euros qui le fera bénéficier de 15 jours de stationnement et de manutention. Les voitures seront transportées dès le lendemain de la vente, dans un entrepôt sécurisé dans le département de l’Eure à 100 Km de Paris. Les acheteurs devront y récupérer leurs achats à leur frais. Au dela de 15 jours après la vente, le gardiennage sera facturé 15 euros par jour et par véhicule.

Lotn 9
DELAGE
Estimation :
95 000 - 125 000 €
Résultat : 98000 €
D6-70 cabriolet #1937
Marque: Delage
Modèle: D6-70 cabriolet
Année: 1937
Nombre de places: 5
Nombre de cylindres: 6
Cylindrée (cm3): 2 729
Puissance (ch): 78
Compteur: 61 866 km
Vitesse maximale (km/h): 135
Production (nbre exemplaires): 120
N° de série: 50965
Provenance: Collection privée d’un passioné de la marque


Difficile aujourd’hui d’apprécier la renommée d’une marque ou d’un modèle dans le contexte de son époque. À la fin des années 1920, auprès d’un large public, c’est probablement la marque Delage qui symbolise le mieux le rêve automobile. Elle allie le meilleur du sport et du prestige, contrairement à Bugatti, orienté vers les sportives, ou Hispano-Suiza spécia- lisé dans les hiératiques et monumentales voitures de maître ou Delahaye, perçu comme un fabricant de camions.
Louis Delâge (le nom de la marque s’écrit sans accent, contrairement au nom de son fondateur) avait fondé sa propre marque, en 1905. Comme tous les constructeurs de l’époque, il trouve la renommée dans la compétition. Après bien d’autres, une victoire écrasante à Indianapolis en 1914, fait de Delage un leader incontesté. Après la première guerre, malgré un beau V12 de 2 litres Delage peine à retrouver le succès. Mais en 1925, les Delage remportent le Grand Prix de l’ACF à Montlhéry et les trois premières places à San Sebastian, tandis que ses nouvelles six cylindres de série, DM et DR de 1925, trouvent enfin le succès commercial. Delage trouve la consécration ultime avec l’invincible 1500 à moteur 8 cylindres en ligne à compresseur. Elle surclasse toute la concurrence au cours de la saison 1927, remportant, entre autres, les quatre Grand Prix internationaux de l’année avec deux triplés. Delage et son pilote Robert Benoît sont les champions du monde incontestés.

Delage se consacre alors aux voitures de tourisme. En 1929 la marque dévoile la magnifique D8 à moteur 8 cylindres en ligne de 4 litres de cylindrée, l’une des plus prestigieuses voi- tures de luxe française, convoitée par tous les carrossiers en vue. Mais dès 1933, Delage est rattrapé par la crise. Malgré une tentative désespérée avec de nouveaux modèles D6 65 et D8 85 en 1934, la firme est mise en liquidation. Dela- haye va alors reprendre la marque, mais saura lui conserver sa personnalité et son prestige, notamment avec les fameuses D8 120 qui font partie des plus belles françaises de prestige d’avant guerre. La D6-70, présentée en 1937, est dérivée de la D6 65 de 1935. Son six cylindres de 2 729 cm3 développe 68 ch à 4 000 tr/min et peut recevoir en option la très agréable boîte électromagnétique Cotal. Les berlines Delage D6-70 reçoivent des carrosseries différentes des Delahaye et nombres de châssis, habillés par les plus grands noms de la carrosserie française, Chapron, Figoni & Falaschi, Franay, Letourneur & Marchand, glanent des prix dans les nombreux concours d’élégance de l’époque. Grâce à la D6-70, Delage va aussi renouer avec le succès en compétition. Une version D6-70 S, portée à 3 litres, carrossée par Figoni & Falaschi en ber- linette se classe quatrième aux 24 Heures du Mans 1937. Comme la plupart des marques française de prestige, le nom Delage disparaitra dans les années 1950.

La D6-70 proposée ici est née sous la forme d’une berline à châssis court (n° de série 50965) et affiche 61 866 au comp- teur. Elle a été entièrement restaurée et transformée en ca- briolet trois positions, un type de carrosserie cher à Henri Chapron, typique des années 1930, en 1990. La peinture deux tons vernie, vert clair et vert foncé, de très belle facture, se marie parfaitement avec la capote en mohair de couleur beige en très bon état. Les caoutchoucs de carrosserie sont en bon état et les chromes, refaits il y a quelques années, ne présentent ni chocs ni oxydation. La sellerie en cuir de cou- leur biscuit a été refaite il y a quelques années et est en très bon état, de même que les moquettes et les habillages intérieurs en cuir de couleur beige, le volant à quatre branches et l’ensemble des boiseries. L’instrumentation de bord est en très bon état et fonctionne. Le moteur et la boîte manuelle, refaits il y a quelques années, affichent un bon fonctionnement. Les jantes à rayons peintes en vert foncé, chaussées de Firestone 6.00/6.50-17 à flancs blanc en très bon état, sont elles-mêmes en très bon état, de même que la ligne d’échappement en bon état. Le système de freinage présente un bon fonctionnement. Contrôle technique à jour. 

AUTOMOBILES DE COLLECTION - MOTORCARS

date de la vente
Dimanche 10 avril 2016 à 15h00
lieu de vente
Paris - Drouot Richelieu - Salle 9
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
AUTOMOBILES DE COLLECTION

Expositions
Samedi 9 avril de 11h00 à 18h00
Dimanche 10 avril de 11h00 à 14h00

Contacts
Maxime LEPISSIER
Tel : 06 17 69 84 46
maxime@leclere-mdv.com

Bruno de la Villesbrunne
Tel :  06 60 42 55 99
bruno@leclere-mdv.com

Experts
Guillaume Cognet
tél. +33 (0)6 25 55 66 52
guillaume.cognet@hotmail.fr

Consultant
Pierre Delagneau
tél. +33 (0)6 60 52 23 64
delagneau.conseil@wanadoo.fr
CONDITIONS DE VENTE
CONDITIONS GÉNÉRALES

Leclere maison de ventes est une société de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques régie par la loi du 10 juillet 2000 et agréée sous le numéro 2006-602. En cette qualité Leclere maison de ventes agit comme mandataire du vendeur qui contracte avec l’acquéreur. Les commissaires priseurs habilités sont Damien Leclere, Delphine Orts et Yonathan Chamla. Les rapports entre Leclere maison de ventes et l’acquéreur sont soumis aux présentes conditions générales :

la vente se fera expressément au comptant. Le plus offrant et le dernier enchérisseur sera l’adjudicataire et aura l’obligation de payer comptant.

Les acquéreurs paieront en sus des enchères les frais suivants par lot :
-sur la tranche jusqu’à 50 000 euros : 20% HT (soit 24% TTC)
-sur la tranche supérieure à 50 000 euros : 15% HT (soit 18% TTC)
Conformément aux dispositions de l’article L. 321-17 du code de commerce, l’action en responsabilité de l’OVV se prescrit par cinq ans à compter de la prisée ou de la vente aux enchères publiques.


CONSEILS AUX ACHETEURS

Les indications données par Leclere maison de ventes sur l’existence d’une restauration ou d’un accident affectant le lot, sont exprimées pour faciliter son inspection par l’acquéreur potentiel et restent soumises à son appréciation personnelle. L’absence d’indication d’une restauration d’un accident dans le catalogue, les rapports ou verbalement, n’implique nullement qu’un bien soit exempt de tout défaut présent, passé ou réparé. Inversement, la mention de quelque défaut n’implique pas l’absence de tous autres défauts. Les dimensions ne sont données qu’à titre indicatif.
Une exposition ayant lieu au préalable, permettant aux acquéreurs de se rendre compte de l’état des biens mis en vente, il ne sera admis aucune réclamation une fois l’adjudication prononcée. Les éventuelles modifications au catalogue seront annoncées verbalement pendant la vente et notées sur le procès verbal.


ORDRE D’ACHAT
Pour les personnes ne pouvant assister à la vente, un formulaire d’ordre d’achat inclus dans le catalogue est à remplir. Leclere maison de ventes agira pour le compte de l’enchérisseur, selon les instructions contenues dans le formulaire d’ordre d’achat. Les ordres d’achat sont une facilité pour les clients, Leclere maison de ventes n’est pas responsable d’avoir manqué d’exécuter un ordre par erreur ou pour tout autre cause.

REGLEMENT
- En espèces : jusqu’à 1 000 euros frais et taxes compris pour les personnes qui ont leur domicile fiscal en France et pour les professionnels, quelle que soit leur domicile fiscal, et jusqu’à 15 000 euros frais et taxes compris lorsque le débiteur justifie qu’il n’a pas son domicile fiscal en France et n’agit pas pour les besoins d’une activité professionnelle.
- Par chèque de banque ou virement bancaire.
Les chèques tirés sur une banque étrangère ne seront autorisés qu’après l’accord préalable de Leclere maison de ventes. Il est demandé aux acheteurs de fournir une lettre accréditive de leur banque pour une valeur avoisinant leur intention d’achat.
Tous frais et taxes bancaires (frais, transferts, virements…) seront à la charge de l’acquéreur.
Conformément à l’article 14 de la loi n° 2000-642 du 10 juillet 2000, à défaut de paiement par l’adjudicataire, après mise en demeure restée infructueuse, le bien est remis en vente à la demande du vendeur sur folle enchère de l’adjudicataire défaillant ; si le vendeur ne formule pas cette demande dans un délai d’un mois à compter de l’adjudication, la vente est résolue de plein droit, sans préjudice de dommages et intérêts dus par l’adjudicataire défaillant.


DISPOSITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX AUTOMOBILES DE COLLECTION

Seule l’identification du modèle est garantie. Les désignations (modèle, type, année...) portées au catalogue reproduisent les indications figurant sur les titres de circulation. Les renseignements sur le véhicule (état, kilométrage reposant sur la lecture des compteurs ....) portés au catalogue sont donnés à titre indicatif, étant précisé que l’état d’une voiture peut varier entre le moment de sa description au catalogue et celui de sa présentation à la vente.
Les véhicules sont vendus en l’état au jour de la vente. Pendant l’exposition préalable à la vente, il appartient aux acheteurs d’apprécier l’état des véhicules, les éventuels défauts, restaurations, manques, accidents ainsi que leur valeur. Il est conseillé aux acheteurs de se faire accompagner à l’exposition par un professionnel de l’automobile et de prendre connaissance des documents afférents à chaque véhicules (titre de circulation, contrôle technique...) mis à leur disposition par la maison de ventes. Certains véhicules peuvent être vendus sans avoir subi l’examen du contrôle technique en raison de leur âge, de leur état non roulant ou de leur caractère de compétition.
La maison de ventes informe les acheteurs que compte tenu de la nature des véhicules proposés à la vente, la plupart des véhicules ont fait l’objet de restaurations.
Il est signalé que les véhicules proposés sont d’une époque où les conditions de sécurité et les performances étaient inférieures à celles d’aujourd’hui et qu’une grande prudence est recommandée aux acheteurs, surtout lors de la première prise en mains. Il est conseillé également, avant toute utilisation, de procéder à une remise en route et d’effectuer toute les véri cations nécessaires ( niveaux d’huile, pression pneus, etc ).
La maison de ventes ne pourra être tenue comme responsable pour un incident relevant d’une utilisation n’ayant pas tenu compte de ces recommandations.
Tout adjudicataire a l’obligation d’assurer son véhicule dès l’adjudication : la maison de ventes ne saurait être tenue responsable des dommages survenus après l’adjudication.
- l’acheteur présent à la vente et réglant son achat par CB prendra si possible possession immédiatement de son véhicule.
- L’acheteur ne prenant pas possession de son véhicule à la fin de la vente règlera, en sus de l’adjudication et des frais, un forfait de 200 euros qui le fera bénéficier de 15 jours de stationnement et de manutention. Les voitures seront transportées dès le lendemain de la vente, dans un entrepôt sécurisé dans le département de l’Eure à 100 Km de Paris. Les acheteurs devront y récupérer leurs achats à leur frais. Au dela de 15 jours après la vente, le gardiennage sera facturé 15 euros par jour et par véhicule.

AUTOMOBILES DE COLLECTION - MOTORCARS

date de la vente
Dimanche 10 avril 2016 à 15h00
lieu de vente
Paris - Drouot Richelieu - Salle 9
Leclere - Maison de ventes
EMail :
contact@leclere-mdv.com
tel :
04 91 50 00 00

Afficher le texte
INFORMATIONS SUR LA VENTE
AUTOMOBILES DE COLLECTION

Expositions
Samedi 9 avril de 11h00 à 18h00
Dimanche 10 avril de 11h00 à 14h00

Contacts
Maxime LEPISSIER
Tel : 06 17 69 84 46
maxime@leclere-mdv.com

Bruno de la Villesbrunne
Tel :  06 60 42 55 99
bruno@leclere-mdv.com

Experts
Guillaume Cognet
tél. +33 (0)6 25 55 66 52
guillaume.cognet@hotmail.fr

Consultant
Pierre Delagneau
tél. +33 (0)6 60 52 23 64
delagneau.conseil@wanadoo.fr
CONDITIONS DE VENTE
CONDITIONS GÉNÉRALES

Leclere maison de ventes est une société de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques régie par la loi du 10 juillet 2000 et agréée sous le numéro 2006-602. En cette qualité Leclere maison de ventes agit comme mandataire du vendeur qui contracte avec l’acquéreur. Les commissaires priseurs habilités sont Damien Leclere, Delphine Orts et Yonathan Chamla. Les rapports entre Leclere maison de ventes et l’acquéreur sont soumis aux présentes conditions générales :

la vente se fera expressément au comptant. Le plus offrant et le dernier enchérisseur sera l’adjudicataire et aura l’obligation de payer comptant.

Les acquéreurs paieront en sus des enchères les frais suivants par lot :
-sur la tranche jusqu’à 50 000 euros : 20% HT (soit 24% TTC)
-sur la tranche supérieure à 50 000 euros : 15% HT (soit 18% TTC)
Conformément aux dispositions de l’article L. 321-17 du code de commerce, l’action en responsabilité de l’OVV se prescrit par cinq ans à compter de la prisée ou de la vente aux enchères publiques.


CONSEILS AUX ACHETEURS

Les indications données par Leclere maison de ventes sur l’existence d’une restauration ou d’un accident affectant le lot, sont exprimées pour faciliter son inspection par l’acquéreur potentiel et restent soumises à son appréciation personnelle. L’absence d’indication d’une restauration d’un accident dans le catalogue, les rapports ou verbalement, n’implique nullement qu’un bien soit exempt de tout défaut présent, passé ou réparé. Inversement, la mention de quelque défaut n’implique pas l’absence de tous autres défauts. Les dimensions ne sont données qu’à titre indicatif.
Une exposition ayant lieu au préalable, permettant aux acquéreurs de se rendre compte de l’état des biens mis en vente, il ne sera admis aucune réclamation une fois l’adjudication prononcée. Les éventuelles modifications au catalogue seront annoncées verbalement pendant la vente et notées sur le procès verbal.


ORDRE D’ACHAT
Pour les personnes ne pouvant assister à la vente, un formulaire d’ordre d’achat inclus dans le catalogue est à remplir. Leclere maison de ventes agira pour le compte de l’enchérisseur, selon les instructions contenues dans le formulaire d’ordre d’achat. Les ordres d’achat sont une facilité pour les clients, Leclere maison de ventes n’est pas responsable d’avoir manqué d’exécuter un ordre par erreur ou pour tout autre cause.

REGLEMENT
- En espèces : jusqu’à 1 000 euros frais et taxes compris pour les personnes qui ont leur domicile fiscal en France et pour les professionnels, quelle que soit leur domicile fiscal, et jusqu’à 15 000 euros frais et taxes compris lorsque le débiteur justifie qu’il n’a pas son domicile fiscal en France et n’agit pas pour les besoins d’une activité professionnelle.
- Par chèque de banque ou virement bancaire.
Les chèques tirés sur une banque étrangère ne seront autorisés qu’après l’accord préalable de Leclere maison de ventes. Il est demandé aux acheteurs de fournir une lettre accréditive de leur banque pour une valeur avoisinant leur intention d’achat.
Tous frais et taxes bancaires (frais, transferts, virements…) seront à la charge de l’acquéreur.
Conformément à l’article 14 de la loi n° 2000-642 du 10 juillet 2000, à défaut de paiement par l’adjudicataire, après mise en demeure restée infructueuse, le bien est remis en vente à la demande du vendeur sur folle enchère de l’adjudicataire défaillant ; si le vendeur ne formule pas cette demande dans un délai d’un mois à compter de l’adjudication, la vente est résolue de plein droit, sans préjudice de dommages et intérêts dus par l’adjudicataire défaillant.


DISPOSITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX AUTOMOBILES DE COLLECTION

Seule l’identification du modèle est garantie. Les désignations (modèle, type, année...) portées au catalogue reproduisent les indications figurant sur les titres de circulation. Les renseignements sur le véhicule (état, kilométrage reposant sur la lecture des compteurs ....) portés au catalogue sont donnés à titre indicatif, étant précisé que l’état d’une voiture peut varier entre le moment de sa description au catalogue et celui de sa présentation à la vente.
Les véhicules sont vendus en l’état au jour de la vente. Pendant l’exposition préalable à la vente, il appartient aux acheteurs d’apprécier l’état des véhicules, les éventuels défauts, restaurations, manques, accidents ainsi que leur valeur. Il est conseillé aux acheteurs de se faire accompagner à l’exposition par un professionnel de l’automobile et de prendre connaissance des documents afférents à chaque véhicules (titre de circulation, contrôle technique...) mis à leur disposition par la maison de ventes. Certains véhicules peuvent être vendus sans avoir subi l’examen du contrôle technique en raison de leur âge, de leur état non roulant ou de leur caractère de compétition.
La maison de ventes informe les acheteurs que compte tenu de la nature des véhicules proposés à la vente, la plupart des véhicules ont fait l’objet de restaurations.
Il est signalé que les véhicules proposés sont d’une époque où les conditions de sécurité et les performances étaient inférieures à celles d’aujourd’hui et qu’une grande prudence est recommandée aux acheteurs, surtout lors de la première prise en mains. Il est conseillé également, avant toute utilisation, de procéder à une remise en route et d’effectuer toute les véri cations nécessaires ( niveaux d’huile, pression pneus, etc ).
La maison de ventes ne pourra être tenue comme responsable pour un incident relevant d’une utilisation n’ayant pas tenu compte de ces recommandations.
Tout adjudicataire a l’obligation d’assurer son véhicule dès l’adjudication : la maison de ventes ne saurait être tenue responsable des dommages survenus après l’adjudication.
- l’acheteur présent à la vente et réglant son achat par CB prendra si possible possession immédiatement de son véhicule.
- L’acheteur ne prenant pas possession de son véhicule à la fin de la vente règlera, en sus de l’adjudication et des frais, un forfait de 200 euros qui le fera bénéficier de 15 jours de stationnement et de manutention. Les voitures seront transportées dès le lendemain de la vente, dans un entrepôt sécurisé dans le département de l’Eure à 100 Km de Paris. Les acheteurs devront y récupérer leurs achats à leur frais. Au dela de 15 jours après la vente, le gardiennage sera facturé 15 euros par jour et par véhicule.