drouot
estimer
newsletter
 
 
 

CONFERENCE le 13 juin à 18h
Alors que dès 1860, un puissant courant prônant une volonté de rupture avec les styles précédents se fait jour à travers l’Europe, la guerre franco-prussienne de 1870 va venir tout bouleverser et être à l’origine de l‘émergence d’un mouvement esthétique qui va faire d’une petite cité de province, le foyer le plus singulier de l’Art nouveau français. Devenue capitale d’une Lorraine amputée d’une importante partie de son territoire, la ville de Nancy va se muer en un creuset intellectuel et artistique duquel émergeront bientôt des personnalités majeures au nombre desquelles on peut citer Prouvé, Gruber, Daum, Majorelle sans oublier l’immense créateur que fut Émile Gallé . Mais au-delà même de ces patronymes aujourd’hui célèbres, l’École de Nancy va agréger autour de quelques ateliers une cohorte d’une cinquantaine de praticiens qui vont évoluer professionnellement dans la mouvance nouvelle dans laquelle chacun d'entre eux cherchera à exprimer sa spécificité.

Justine Posalski est doctorante en histoire de l’art à l’Université Grenoble Alpes.

Présentation Jean-Noël Bret Proposition AEPHAE association euroméditerranéenne pour l’histoire de l’art et l’esthétique acc.marseille@free.fr, et Librairie L’Attrape Mots, 212 rue Paradis 13006 Marseille

> Toutes les actualités